Présidentielle 2020

Le président de la commission électorale « manque de réserve » et « n’est plus neutre »

Ibrahime Coulibaly-Kuibiert « a déjà choisi son camp », selon ce député proche de Guillaume Soro

Photo : Archives

Abidjan, [ALERTE INFO] – Le président de la Commission électorale indépendante (CEI) Ibrahime Coulibaly-Kuibiert « manque de réserve » et « n’est plus neutre », a estimé mardi à Abidjan le vice-président du Mouvement pour la promotion des valeurs nouvelles en Côte d’Ivoire (MVCI, opposition) Alain Lobognon, qui l’accuse d’être un « militant actif » du parti au pouvoir, face à la presse.

« Ce que nous reprochons à M. Coulibaly-Kuibiert, c’est son manque de réserve », a dit M. Lobognon, estimant que le président de cette institution « n’est plus neutre », car il a « pris position » lors du débat sur la composition de la CEI (jugée “déséquilibrée” par l’opposition) « tendant à faire croire qu’il est militant actif du RHDP (Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix, parti présidentiel) ».

Ibrahime Coulibaly-Kuibiert « a déjà choisi son camp », selon ce député proche de Guillaume Soro, reprochant au président de la CEI de « répondre à des responsables politiques » dont le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire, Henri Konan Bédié, alors qu’il n’en a « pas le droit ».

« Souffrez donc que nous lui retirions la confiance qu’on aurait dû lui accorder, (…) surtout qu’il travaille avec à ses côtés de nombreux militants du RHDP qui sont fiers de se faire passer pour des arbitres alors qu’en réalité ils sont joueurs », a poursuivi Alain Lobognon.

Ibrahime Coulibaly-Kuibiert, 53 ans, magistrat hors hiérarchie, a été élu le 30 septembre président de la CEI pour un mandat de six ans non-renouvelable, en remplacement de Youssouf Bakayoko.

MYA

Commentaires
Haut