Football

Finale CAN U23 : opération fin du mythe égyptien pour la Côte d’Ivoire

can-2019-u23-retour-sur-la-demi-finale-a-suspense-cote-d-ivoire

La finale, prévue à 18H00 GMT, est la 4e du genre entre la Côte d’Ivoire et l’Egypte

Photo : DR

Abidjan, 22 novembre 2019 – [ALERTE INFO]- En affrontant l’Egypte vendredi soir au stade international du Caire, en finale de l’édition 2019 de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football U23, la Côte d’Ivoire va tenter de briser le vieux mythe des pharaons égyptiens, face à qui elle s’est déjà inclinée par trois fois à cet ultime stade dans des compétitions passées.

Le premier acte de la série noire de la Côte d’Ivoire face aux pharaons a débuté en 1991 en finale de la 7e édition de la CAN junior, organisée par l’Egypte. Logés dans le même groupe A, Ivoiriens et Egyptiens se retrouvent en finale de la compétition après le match nul (1-1) en phase de poules.

Devant ses supporters, l’Egypte vient à bout (2-1) d’une vaillante équipe de Côte d’Ivoire, entrainée par Gbonké Tia Martin et dont l’ossature reposait sur des joueurs comme Tadet Daleba, Konaté Losseni, Gnazalé Bohui, Jean Marie Gbahou, Hoba Guy, Michel Bassolé, Mambo Ambroise, Jean Maximin Gbelle, Babou Eric, N’Zoue N’guessan, Seri Ambroise, Adama Yoro Bi, Guy Zozo

L’acte 2 arrive douze ans plutard, à Ouagadougou, en finale de la même compétition, au terme d’un match à rebondissement.

Porté par un public hostile aux poulains de l’entraineur Mama Ouattara, l’Egypte s’impose de nouveau aux Eléphanteaux (4-3), conduits par leur capitaine Jean Jacques Gosso Gosso, le gardien Daniel Yeboah, Emmanuel Eboué, Koutouan Nantcho dit Tony, Yaya Touré, N’dri Romaric.

Au but de l’attaquant égyptien Emad Moteab à la 2e mn, N’dri Romaric répond à la 8e mn. Yaya Touré permet à la Côte d’Ivoire de devancer les Pharaons à la 21e mn. Sur pénalty, le défenseur Ahmed Fathy égalise à la 26e mn avant que le milieu Hosny Rabo inscrive le 3e but à la 44e mn.

La Côte d’Ivoire croyait arrachait le match nul, devant conduire à la séance des tirs aux but, avec le but d’André Saki Michel à la 44e mn mais pendant les prolongations, Emad Moteab donne le coup de grâce à la 94e mn.

L’acte 3 a mis en scène cette fois les sélections A, encore au stade international du Caire, pour un résultat identique, en faveur des Pharaons, lors de la finale de la CAN 2006.

Après un match nul vierge (0-0) au terme du temps réglementaire et des prolongations, les Egyptiens se montrent plus adroits aux tirs aux buts que Didier Drogba et ses coéquipiers en s’imposant 4 à 2.

Les égyptiens auront a cœur de venger leurs grands frères qui ont perdu la CAN 2019

La finale, prévue à 18H00 GMT, est la 4e du genre entre la Côte d’Ivoire et l’Egypte. L’entraineur ivoirien Haidara Souhaliho et ses joueurs conduits par le capitaine Diallo Ismaël Jean Chester tenteront de mette fin au mythe égyptien.

Serge Alain KOFFI

Commentaires
Haut