UEMOA

Les recommandations de la Suisse pour la protection des consommateurs de l’UEMOA

La diplomate Suisse est convaincue que la comparaison entre les offres doit être rendue plus facile

Photo : Archives

APA-Dakar (Sénégal) Par Massamba Sall – Dans le cadre du forum de haut niveau sur la promotion de la culture financière pour une protection accrue des consommateurs organisé, mardi à Dakar, par la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), l’ambassadeur de la Suisse au Sénégal a avancé quelques bonnes pratiques en matière de protection des consommateurs des pays de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA).

« Les bonnes pratiques en matière de protection exigent que les clients soient informés sur les modalités et conditions d’utilisation des produits », a laissé entendre Madame Weichelt Krupski Marion.

Dans la même mouvance, la diplomate Suisse est convaincue que la comparaison entre les offres doit être rendue plus facile afin que les consommateurs puissent prendre des décisions financières en connaissance de cause.

« Il convient en outre d’introduire une réglementation limitant les pratiques commerciales abusives et facilitant l’accès à des mécanismes de recours », a encore laissé entendre Madame Weichelt Krupski Marion.

Par ailleurs, elle est d’avis que la digitalisation des services financiers, à travers l’utilisation du smartphone notamment, pose aussi de nouveaux risques, tels que l’extorsion ou la fraude d’identité. Il est dès lors important, selon elle, de mieux protéger les consommateurs contre les abus mais aussi de s’assurer qu’ils soient traités de façon équitable par les prestataires de services financiers.

La Suisse est un partenaire privilégié de la BCEAO dans le cadre de son projet d’inclusion financière. Elle a ainsi signé au mois de mai 2019 un accord d’un montant de plus de 2,500 milliards de FCFA avec la BCEAO pour soutenir la mise en œuvre de la politique d’inclusion financière régionale.

Cet accord venait compléter un premier contrat signé avec la Swiss Capacity Building Facility (SCBF) pour 2,4 milliards de FCFA. Il a depuis été complété par un autre soutien à la Social Performance Task Force (SPTF) pour un montant de plus de 600 Millions de FCFA.

MS/te/APA

Commentaires
Haut