Cameroun

Boko Haram égorge un garçon de 12 ans dans l’Extrême-Nord camerounais

boko-haram-motors

APA-Yaoundé (Cameroun) De notre correspondant : Félix Cyriaque Ebolé Bola –
Un enfant de 12 ans a été égorgé dans la nuit de samedi à dimanche par de présumés membres de la secte islamiste Boko Haram dans la localité camerounaise de Ldagodja (Extrême-Nord) adossée à la frontière avec le Nigeria, a appris APA de sources sécuritaires.

Dans leur assaut, les jihadistes ont également mis à sac près de 70 maisons et emporté leur contenu le plus précieux, avant de fondre dans le noir.

Après quelques semaines de relative accalmie, le mouvement terroriste semble renouer depuis quelques jours avec ses attaques nocturnes dans l’Extrême-Nord camerounais à l’instar des incursions survenues entre le 1er et le 14 novembre ayant coûté la vie à six villageois et à un religieux.

Dans l’autre sens, les services de sécurité ont récemment signalé des redditions dans les rangs jihadistes. En fin octobre dernier, par exemple, 36 membres de Boko Haram dont 9 femmes et autant d’enfants, se sont rendus aux autorités dans la localité de Choloba.

FCEB/cd/APA

Commentaires
Haut