Energie

Abdourahmane Cissé lance un appel à manifestation d’intérêt sur 5 blocs pétroliers ivoiriens

Abdourahmane Cissé - ministre - RHDP

La Côte d’Ivoire constitue un marché captif, et les besoins pour satisfaire la demande nationale et l’exportation en électricité sont importants

Photo : Archives

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) – Les opportunités d’investissement dans le bassin sédimentaire ivoirien ont été exposées à des compagnies pétrolières, mercredi, à Cape Town en Afrique du Sud et un appel à manifestation d’intérêt a été lancé sur cinq blocs pétroliers.

La Côte d’Ivoire, avec sa façade maritime longue de 500 km et son bassin sédimentaire d’une superficie de 87 000 km², dispose d’un potentiel pétrolier important, souligne une note d’information transmise à APA, mercredi.

La promotion de ce bassin sédimentaire ivoirien et de ses avantages a été faite par une délégation d’officiels ivoiriens conduite par Jean-Baptiste Aka, le directeur de cabinet du ministre ivoirien du pétrole, de l’énergie et des énergies renouvelables, à la faveur de la semaine africaine du pétrole dénommée « Africa Oil Week » qui se tient du 04 au 08 novembre 2019 à Cape Town.

« La Côte d’Ivoire présente cette année 18 blocs en promotion avec un accent particulier sur cinq blocs qui regorgent de forts potentiels et dont les années sont suffisantes pour une mise en exploitation rapide. Il s’agit des blocs CI-800; CI-801; CI-802; CI-102; CI-503 qui ont été mis à manifestation d’intérêt », explique la note.

Les émissaires du ministre Abdourahmane Cissé, ont révélé à cette occasion que les perspectives de la Côte d’Ivoire en matière de gaz et de pétrole sont prometteuses.

Avec quatre blocs producteurs comprenant 08 gisements, le bassin sédimentaire ivoirien produit aujourd’hui 38 000 barils jour de pétrole brut et 213 millions de pieds cubes jour de gaz naturel.

« La Côte d’Ivoire constitue donc un marché captif du gaz naturel et les besoins actuels et à venir pour satisfaire la demande nationale et l’exportation en électricité, sont de plus en plus importants », a précisé dans une communication, Ambroise Niamien, Conseiller technique du ministre Abdourahmane Cissé en charge des hydrocarbures.

« Les émissaires du ministre Abdourahmane Cissé ont rassuré l’auditoire sur la volonté du gouvernement de développer une coopération sous-régionale et surtout de poursuivre la promotion des blocs pétroliers ivoiriens », conclut la note.

LB/ls/APA

Commentaires
Haut