Communiqué de presse

La Première Dame du Burundi lance une chanson pour contribuer à la campagne « Merck Plus Qu’une Mère » et briser la stigmatisation liée à l’infertilité

S.EM Denise Nkurunziza, La Première Dame du Burundi, Présidente de la Fondation Buntu et Ambassadrice de « Merck Plus Qu’une Mère »

Photo : APO

La chanson sera lancée lors de la conférence de la Fondation Merck « Merck Africa Asia Luminary » à Accra, Ghana

ACCRA, Ghana, 28 octobre 2019/ — La chanson et la vidéo ont été composées, chantées et produites par La Première Dame du Burundi, S.E. DENISE NKURUNZIZA; la chanson sera lancée lors de la conférence de la Fondation Merck « Merck Africa Asia Luminary » à Accra, Ghana.

La Fondation Merck (Merck-Foundation.com), la branche philanthropique de Merck KGaA Allemagne, est très heureuse de recevoir une chanson aussi autonomisant pour briser la stigmatisation autour de l’infertilité en Afrique et dans le reste du monde comme une contribution de La Première Dame du Burundi, ses efforts en tant qu’ambassadrice de « Merck Plus Qu’une Mère ».

La chanson et sa vidéo ont été composées, chantée et produite par La Première Dame du Burundi, S.E. DENISE NKURUNZIZA, comme sa contribution spéciale pour soutenir la campagne « Merck Plus Qu’une Mère ». La vidéo de la chanson sera officiellement lancée lors de la 6ème édition de « Merck Africa Asia Luminary » à Accra, Ghana.

Dr. Rasha Kelej, CEO of Merck Foundation and President of Merck More Than a Mother, a expliqué : « Je tiens à remercier Son Excellence DENISE NKURUNZIZA, La Première Dame du Burundi, pour ses efforts pour nous aider à briser la stigmatisation autour de l’infertilité. La chanson communique un message important à la société que non seulement les femmes, mais les hommes aussi (#mentoo) peuvent être la cause de l’infertilité. Il donne un message important que « la fertilité est une responsabilité partagée » et les hommes doivent soutenir leurs épouses au cours de leur parcours pour construire une famille heureuse. Il transmet également le message clé de la Fondation Merck selon lequel « les femmes sont plus que de simples mères ».

S.E. MADAME DENISE NKURUNZIZA, La Première Dame du Burundi, Présidente de la Fondation Buntu et Ambassadrice de « Merck Plus Qu’une Mère » a souligné : « J’ai créé cette chanson pour autonomiser les femmes infertiles et envoyer le message à toute la communauté africaine que l’infertilité est pas un stigmate. C’est ma contribution personnelle à « Merck Plus Qu’une Mère », une importante campagne de la Fondation Merck »

La Fondation Merck a travaillé à tous les niveaux pour apporter un changement culturel dans la société africaine et a défendu les femmes qui ne sont pas en mesure d’avoir des enfants contre la discrimination, l’isolement et la violence.

« L’art a la capacité et l’influence de faire ressentir le problème, ce qui stimule davantage les émotions et mène à l’engagement et à l’action. Par conséquent, nous avons utilisé ce moyen pour aborder la question de l’infertilité avec un accent particulier sur l’infertilité masculine pour encourager les hommes à parler de leur infertilité et de rejoindre le parcours de la construction d’une famille heureuse avec leurs épouses. Je crois personnellement que cette chanson ajoutera une valeur significative pour influencer le changement de culture que nous préconisons au Burundi et dans le reste de l’Afrique », a conclu le Dr. Rasha Kelej.

Distribué par APO Group pour Merck Foundation.

Commentaires
Haut