Cameroun

Paul Biya suspend la procédure d’attribution du port de Douala à TIL

Et celà, dans l’attente des conclusions définitives de la procédure judiciaire, engagée par le consortium Bolloré-APMT

Photo : Archives

APA-Douala (Cameroun) De notre correspondant : Félix Cyriaque Ebolé Bola – Le chef de l’État camerounais, Paul Biya a décidé de la suspension du processus d’attribution provisoire de la concession du terminal à conteneurs du port de Douala, situé dans la métropole économique, au nouvel opérateur italo-suisse Terminal Investment Ltd (TIL), a appris APA jeudi soir aux termes d’une correspondance adressée au patron de ladite place portuaire (PAD) par le secrétaire général de la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh.

Le prétexte de ce revirement est l’attente des conclusions définitives de la procédure judiciaire, engagée par le consortium franco-danois Bolloré-APM Terminals (Bolloré-APMT), en activité depuis 2005 sous la dénomination de Douala International Terminal (DIT), et qui venait d’obtenir une prolongation d’activités jusqu’en 2013.

Le 16 août 2019, le tribunal administratif de Douala, saisi par ce dernier, avait pris une ordonnance suspendant le processus de désignation d’un nouveau concessionnaire sur cette place portuaire, une sentence contre laquelle le PAD a aussitôt formé un pourvoi devant la Cour suprême, passant par ailleurs à la vitesse supérieure en procédant à l’attribution provisoire de la concession appelée à entrer en vigueur le 1er janvier 2020.

Se plaignant d’avoir été évincé, depuis janvier 2019, de la phase pré qualification pour la désignation d’un nouveau concessionnaire pour la même prestation, le groupement logisticien-armateur Bolloré-APMT avait en outre engagé une procédure internationale d’arbitrage à Paris.

FCEB/te/APA

Commentaires
Haut