Yamoussoukro D.A.

Entre « 50 000 et 100 000 militants» du Pdci attendus à un hommage à Houphouët-Boigny à Yamoussoukro

« On ne fait pas de concurrence, le PDCI a un programme qu’il exécute », a dit M. Kamagaté

Photo : DR

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) – En hommage à feu Félix Houphouët-Boigny, premier président ivoirien, le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) dont il est le fondateur, organise les 18 et 19 octobre 2019 à Yamoussoukro, un rassemblement en sa mémoire auquel sont attendus « entre 50 000 et 100 000 militants ».

« Pour ce rassemblement, nous attendons entre 50 000 et 100 000 militants » du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, ex-allé au pouvoir), a déclaré jeudi Brahima Kamagaté, président du Comité d’organisations pratiques, lors d’une conférence au siège du parti à Cocody, dans l’Est d’Abidjan.

Ces instants, dénommés « Journées politiques du PDCI à Yamoussoukro », visent entre autres à commémorer l’anniversaire de Houphouët-Boigny, le 18 octobre, date de sa naissance, et à le célébrer en tant que « père fondateur de la Côte d’Ivoire moderne ».

Le thème retenu pour ces Journées politiques est « Honneur et gloire à Félix Houphouët-Boigny. Le PDCI, 25 ans après, avec Henri Konan Bédié ». Ces journées d’hommage sont assorties d’une messe à la cathédrale et d’une prière à la grande mosquée de Yamoussoukro.

Un pèlerinage est également prévu dans le caveau familial où est enseveli Houphouët-Boigny. La journée du 19 octobre, elle, marque le clou de ces manifestations avec un « giga meeting d’hommage à Félix Houphouët-Boigny et de soutien à son digne successeur et héritier, Henri Konan Bédié ».

M. Kamagaté a également indiqué que le 18 octobre marque l’anniversaire de M. Houphouët-Boigny, et il y a des activités autour de cet avènement, toutefois le « PDCI n’a pas de lutte à mener avec quelqu’un ».

« On ne fait pas de concurrence, le PDCI a un programme qu’il exécute », a dit M. Kamagaté, faisant savoir qu’aujourd’hui le PDCI est sorti du RHDP (Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix) et par ailleurs le parti au pouvoir « ne fait pas partie » de ses invités.

Yamoussoukro, la ville natale d’Houphouët-Boigny, est la capitale politique et administrative de la Côte d’Ivoire. Le Rhdp y a annoncé la construction de son siège. De son côté, le PDCI qui considère cette localité comme un espace naturel, veut marquer sa présence par un rassemblement retentissant les 18 et 19 octobre 2019.

M. Brahima Kamagaté, le président du président du Comité d’organisations pratiques, avait à ses côtés, lors de la conférence de presse, des membres de ce Comité dont Denis Kah Zion, secrétaire exécutif en charge de la communication, et patron de Le Nouveau Réveil, un journal proche du PDCI.

AP/ls/APA

Commentaires
Haut