Presse

L’ANP appelle au « respect » dû à la commission électorale dans le traitement de l’information

Abidjan, 08 octobre 2019 -[ALERTE INFO]-L’Autorité nationale de la presse (ANP, régulateur) a appelé les journalistes au « respect » du à la Commission électorale indépendante (CEI) dans le traitement de l’information, après avoir observé des « écrits portant atteinte à l’institution et aux personnalités qui l’incarnent », dans un communiqué publié mardi.

« L’Anp rappelle que la Cei est une institution de la République qui mérite le respect et la considération dus à son rang dans le traitement de l’information. Il en va de même pour toutes les personnalités qui l’incarnent », peut-on lire dans la note signée du président Raphaël Lakpé, évoquant des « écrits portant atteinte » à la commission et son équipe dirigeante.

Relevant que les dirigeants de la commission centrale désignés le 30 septembre « n’ont encore posé le moindre acte », l’Anp a dénoncé la publication d’ »articles qui font à la Cei un procès d’intention relativement à l’organisation prochaine et à l’issue probable de la présidentielle de 2020″ et l’utilisation de sobriquets dépréciatifs à son encontre ».

L’Autorité nationale de la presse a donc invité « l’ensemble des professionnels de la presse imprimée et numériques (…) au respect de toutes leurs obligations éthiques et déontologiques et à une grande responsabilité dans le traitement de l’actualité liée au processus électoral ».

Après son élection, le nouveau président de la Cei, Ibrahime Coulibaly-Kuibiert a demandé aux populations « de faire confiance » à la commission et « ne préjuger de rien », dans la mesure où aucun « acte » n’a encore été posé.

MYA

Commentaires
Haut