Economie

L’inclusion économique au cœur d’une concertation Etat/secteur privé lundi

Le thème de cette quatrième édition est « Partenariat Etat / Secteur privé pour une croissance durable et inclusive »

Photo : Archives

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) – L’édition 2019 de la Journée nationale de partenariat (JNP 2019), une plate-forme de concertation entre l’Etat ivoirien et le secteur privé, aborde cette année, la problématique de l’inclusion économique et sociale, lors de cette session, la quatrième, prévue lundi à Abidjan.

Cette quatrième édition de la Journée nationale de partenariat (JNP 2019) se focalisera sur la synergie d’actions entre l’Etat et le secteur privé en vue d’intensifier les politiques et les initiatives visant à répondre au défi permanent de l’inclusion économique et sociale du pays.

Placée sous le haut patronage de M. Amadou Gon Coulibaly, Premier ministre, en charge du Budget et du Portefeuille de l’Etat, le gouvernement ivoirien affiche ainsi toute sa volonté d’impulser le secteur privé local en tant que moteur de la croissance économique.

Le thème de cette quatrième édition est « Partenariat Etat / Secteur privé pour une croissance durable et inclusive ». Sont attendus au cours de cette rencontre, des entités de l’administration publique, des organisations patronales, professionnelles, consulaires, régionales et les missions diplomatiques.

Le gouvernement entend, à travers cette plateforme, organisée par le Comité de concertation Etat-secteur privé (CCESP), apporter des réponses concrètes à travers une matrice d’actions à fort impact social contenues dans son programme social d’une valeur d’« environ 1.000 milliards FCFA ».

Ce programme porte notamment sur la santé, la protection sociale, l’éducation, le bien-être en milieu rural, l’accès aux biens de première nécessité et à l’emploi, ainsi que l’autonomisation des jeunes et des femmes.

L’Etat veut davantage impliquer le secteur privé dans son programme social. Cette concertation se veut un cadre de définition des perspectives de collaboration pour un partenariat judicieux entre les deux parties.

Plusieurs activités devraient meubler cet instant, au menu duquel il est prévu une conférence inaugurale, devant faire un focus sur les réformes clés du gouvernement visant à accompagner le développement du secteur privé.

Les participants auront également la possibilité d’échanger directement avec des agences publiques dans le cadre d’une session B to G, en marge d’une cérémonie de distinction récompensant des animateurs du dialogue public privé en Côte d’Ivoire.

AP/ls/APA

Commentaires
Haut