Mines

Orpaillage clandestin en Côte d’Ivoire: Le gouvernement évoque « une complicité » entre les autorités locales et orpailleurs au Centre du pays

Abidjan, 25 septembre 2019 – [ALERTE INFO]-

Le gouvernement ivoirien a évoqué mercredi à Dimbokro (Centre ivoirien) « une forte complicité » entre les autorités locales et les orpailleurs clandestin qui opèrent dans la région du N’Zi où le chef de l’Etat effectue une visite officielle de quatre jours, après un conseil des ministres.

« Malheureusement, il faut le relever il y a une forte complicité des autorités locales avec ses différents orpailleurs clandestins qui sont souvent des voisins, des parents », a décrier le porte-parole du gouvernement Sidi Touré.

La question d’orpaillage clandestin anime les débats dans le pays depuis quelques mois et afin de lutter contre ce phénomène, une brigade de lutte et de répression a été mise sur pied.

Pour M. Touré, « Il faut faire la campagne de sensibilisation principalement auprès des autorités traditionnelles qui souvent sont impliquées pour qu’ils comprennent les dangers auxquels ils (s’) exposent ».

Dans la région, ces activités ne sont pas sans conséquence sur l’environnement.

« Il faut relever la coloration de l’eau (de consommation domestique) et autres. Ce sujet à fait l’objet d’une présentation du préfet de région », a indiqué le porte-parole du gouvernement ajoutant « les uns et les autres pensent trouver la solution à la précarité qu’ils vivent, mais l’impact sur l’environnement est désastreux ».

M. Touré a assuré que « ces sujets sont traités » pour « pouvoir juguler cette problématique », arguant « des initiatives » du ministère des Mines et celui de l’Hydraulique.

EMA

Commentaires
Haut