Gouvernement

Affaire rentes viagères de Soro : le gouvernement décide de « ne pas rentrer dans la polémique vaine »

sidi-tiemoko-touré-ministère-communication-2019-rhdp-conseil

« Je n’aimerais pas rentrer dans la polémique vaine, », a affirmé M. Touré

Photo : DR

Abidjan, 18 septembre 2019 – [ALERTE INFO] – Le porte-parole du gouvernement ivoirien Sidi Touré, a décidé mercredi à Yamoussoukro (capitale politique) , en ce qui concerne les rentes viagères de l’ex Premier ministre Guillaume Soro (2007 à 2012), dont son directeur de communication avait annoncé qu’il ne percevait « aucun centime », de « ne pas rentrer dans la polémique vaine » à l’issue d’un Conseil des ministres.

« Je n’aimerais pas rentrer dans la polémique vaine, », a affirmé M. Touré, selon qui le gouvernement « travaille pour l’amélioration » des conditions de vie des populations.

Jeudi, le directeur de communication de M. l’ex Premier ministre, Moussa Touré avait affirmé que M. Soro, « ne perçoit aucun centime au titre de ses rentes viagères sur décision du gouvernement ».

Sidi Touré a précisé que « les rentes viagères sont réglementées par une loi qui date de 2005, donc toute autorité ayant fait le parcours y a droit », ajoutant que « l’administration travaille à cela ».

Lire aussi :
L’ancien ministre Gnamien Konan propose un gouvernement de 13 ministres

« Les affirmations du directeur de la communication de Guillaume Soro sur un prétendu blocage de ses indemnités viagères frisent une méconnaissance des textes ou relèvent purement de la mauvaise foi », avait réagit dimanche dans un communiqué, le porte-parole adjoint du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, parti présidentiel) Mamadou Touré.

Sidi Touré a souligné que « les uns et les autres savent à qui s’adresser pour régler leurs problèmes s’ils en ont ».

HAN

Commentaires
Haut