Bloléquin

Le préfet suspend le chef du village de Goya

Le chef du village aurait détourné les 78 millions de F CFA destinés aux propriétaires terriens de la zone minière

Photo : DR

Le chef du village de Goya, situé dans le département de Bloléquin, a été suspendu par le préfet de département, Sidiki Coulibaly, dans l’affaire d’une prétendue mauvaise gestion financière portant sur la somme de 78 millions de F CFA payée par la société d’exploitation minière implantée dans la région.

Cette somme était destinée exclusivement aux propriétaires terriens de la zone impactée par l’activité minière pour la purge des droits coutumiers. Les populations locales se sont soulevées pour exprimer leur mécontentement et exigé des sanctions à l’encontre du chef du village de Goya, Gouli Paul et de ses complices accusés d’avoir commis des impairs dans la gestion des droits coutumiers.

Ainsi, après une plainte déposée près du tribunal de Guiglo par un groupe de cadres contre le présumé coupable Gouli, le préfet de département a pris un arrêté préfectoral pour mettre fin temporairement aux fonctions du chef de Goya du canton Neao-Nord, le principal mis en cause. Une mesure qui vise à apaiser la tension des villageois et d’autre part à laisser le temps à la justice de faire son travail.

Lire la suite de l’article sur FratMat.info/region

Commentaires
Haut