Procès Gbagbo/Blé Goudé/CPI

Appel Bensouda : le gouvernement ivoirien n’a « pas de commentaire à faire »

Porte-parole-du-gouvernement-ivoirien-sidi-tiémoko-touré-communication

Le gouvernement ivoirien « n’a pas de commentaire à faire » relativement à la procédure judiciaire en cours à la CPI

Photo : APA

Abidjan, 18 septembre 2019 – [ALERTE INFO] – Le gouvernement ivoirien « n’a pas de commentaire à faire » relativement à la procédure judiciaire en cours à la Cour Pénale Internationale (CPI) contre l’ex-chef d’Etat Laurent Gbagbo et le ministre Charles Blé Goudé suite à l’appel de la procureure Fatou Bensouda contre leur acquittement prononcé en janvier, a déclaré mercredi à Yamoussoukro (Capitale politique) son porte-parole Sidi Tiémoko Touré, après un conseil des ministres.

« Nos frères sont sous procédure au niveau de la CPI, nous avons tous comme vous suivie les informations et étant donné qu’une procédure judiciaire ne se commente pas, donc n’avons pas de commentaire à faire relativement à cette procédure judiciaire », a déclaré M. Touré.

Lundi, la procureure de la CPI, Fatou Bensouda a décidé de faire appel de la décision d’acquittement « de toutes charges de crimes contre l’humanité commis en Côte d’Ivoire en 2010 et 2011 » de l’ex-chef d’Etat Laurent Gbagbo et de son dernier ministre de la Jeunesse Charles Blé Goudé.

La majorité des juges de la chambre de première instance avait décidé le 15 janvier de l’acquittement de MM. Gbagbo et Ble Goudé, car ils avaient estimé « sensiblement différent » le « tableau brossé par la procureure et les éléments de preuves » présentés.

Selon Sidi Touré « l’Etat de Côte d’Ivoire ne peut pas avoir une position sur ce dossier tant que la procédure n’est pas allée jusqu’à son terme ».

L’opposition quant à elle, se dit « sereine » et « confiante » pour la suite et espère que « ce marathon judiciaire qui est arrivé à son dénouement confirmera l’innocence » de MM.Gbagbo et Ble Goude « qui regagneront très bientôt la terre de leurs ancêtres pour contribuer au processus de réconciliation nationale, pour une paix durable en Côte d’Ivoire ».

Lire aussi :
CPI : des victimes saluent l’appel contre l’acquittement de Gbagbo et Blé Goudé

La procureure Fatou Bensouda a jusqu’au mois de décembre pour présenter son mémoire.

MM.Gbagbo et Blé Goudé restent en attendant une décision définitive, en liberté sous conditions. L’ex-président a été accueilli en Belgique, après leur mise en liberté conditionnelle, tandis que l’ancien leader des Jeunes patriotes ivoiriens vit depuis aux Pays-Bas

EMA

Commentaires
Haut