Justice

CPI : Le camp pro-Gbagbo du FPI se dit “serein’’ malgré l’appel de Bensouda

Assoa ADOU - FPI

Abidjan, 16 septembre 2019 -[ALERTE INFO]-Le camp du Front populaire ivoirien (FPI, opposition), conduit par Assoa Adou et qui reconnait Laurent Gbagbo, comme son leader, s’est déclaré “serein et confiant pour la suite des événements’’ malgré la décision de la procureure de la Cour pénale internationale (CPI) Fatou Bensouda de faire appel de l’acquittement prononcé le 15 janvier en faveur de l’ex-chef de l’Etat et de Charles Blé Goudé.

“Nous sommes sereins et confiants pour la suite des événements dans la mesure où l’innocence du président Laurent Gbagbo et du ministre Charles Blé Goudé a été établie et reconnue par la chambre de première instance’’, a indiqué cette frange du parti, dans un communiqué signé de son secrétaire général Assoa Adou.

Pour le FPI, qui évoque “une démarche (plus) politique que juridique visant à éloigner le Président Laurent Gbagbo de son pays (…) il n’y a pas de raison que le droit ne soit pas dit par les juges de la chambre d’appel’’.

Dénonçant un “acharnement’’ de la procureure, qui “n’a jamais fait reposer sa démarche sur des principes de justice, mais sur de la politique’’, le FPI appelle ses partisans au “calme’’.

Cette décision de la procureure de la CPI ouvre la voie à une nouvelle procédure devant la Chambre d’appel qui pourrait prendre plusieurs mois et hypothéquer l’espoir de Laurent Gbagbo de rentrer dans son pays avant le scrutin présidentiel de 2020.

SKO

Commentaires
Haut