Abobo

Affaire de « microbes » à Abobo : la police ivoirienne dément un article d’un quotidien proche de l’opposition

abobo - microbes - police - pk18

La police a invité tous les organes de presse « à informer les populations dans le respect de l’éthique et de la déontologie »

Photo : DR

Abidjan, 16 septembre 2019 – 12H20 GMT [ALERTE INFO]- La police ivoirienne a démenti lundi, un article du quotidien « Notre Voie », proche de l’opposition, faisant état que des enfants en conflit avec loi, appelés communément « microbes » sèment « la terreur » à Abobo (Nord d’Abidjan), dans une note.

« Suite à l’information du quotidien Notre Voie faisant état de ce que les enfants en conflit avec la loi sèmeraient la terreur dans la commune d’Abobo, le commissaire a mené des investigations (…) il s’est avéré que celle-ci est fausse ».

La police a expliqué que le quartier Avocatier situé dans la commune d’Abobo assiste « à une pénurie d’eau qui peut parfois durer des jours » et précise qu’à cet effet « certaines personnes saccagent les canalisations de la Société de distribution d’eau de Côte d’Ivoire (SODECI) devenues visibles du faite de l’érosion ».

Lire aussi :
Une manifestation contre l’insécurité vire à l’affrontement entre policiers et civils à Abidjan

La note indique que « face à ces agissements, un groupe d’intervention a été mis en place par les services de police pour mettre fin aux actes de vandalisme ».

Par ailleurs, la police a invité tous les organes de presse « à informer les populations dans le respect de l’éthique et de la déontologie ».

HAN

Commentaires
Haut