Egypte

La Banque mondiale accorde 500 millions de dollars au pays au titre de la 2e phase du projet d’appui au secteur social

Ce projet s’inscrit dans le cadre du partenariat du Groupe de la Banque mondiale avec l’Égypte

Photo : APA

APA – Par Mohamed Fayed, Le Caire (Egypte) – L’Égypte et la Banque mondiale ont signé, mercredi au Caire, la deuxième phase du projet d’appui aux filets de la sécurité sociale, baptisé « Solidarité et Dignité », pour un montant de 500 millions de dollars.

Signé par la ministre de l’Investissement et de la Coopération Internationale, Mme Sahar Nasr et la Directrice régionale de la Banque mondiale en Egypte, Mme Marina Wiss, cet accord fait partie d’un portefeuille estimé à 8 milliards de dollars entre l’Égypte et la Banque mondiale et vise la promotion du projet « Solidarité et Dignité » qui concerne environ 2 millions de familles, soit environ 9,5 millions de citoyens.

Selon la ministre Sahara Nasr, ce projet touche les familles bénéficiaires de tous les gouvernorats égyptiens, dont 88% des femmes, soulignant que ce financement supplémentaire permettra d’étendre les filets de sécurité sociale pour trois autres années. Selon elle, la deuxième phase devrait toucher 12,8 millions de citoyens, portant ainsi le nombre de bénéficiaires à 22,3 millions de personnes.

Le ministre a ajouté que des fonds supplémentaires seront alloués au développement d’un réseau productif de protection sociale et à un programme d’emploi baptisé « Forsa » (opportunité), ainsi qu’à la poursuite des programmes de santé et d’éducation au profit des familles bénéficiaires.

De son côté la Directrice régionale de la Banque mondiale en Egypte, Mme Marina Wiss a expliqué que grâce à ce projet, « nous poursuivrons notre engagement à soutenir les efforts déployés par l’Égypte pour développer son capital humain et créer des emplois, indispensables au succès de son programme de réformes.

Elle a souligné que ce projet reflète l’engagement de la Banque pour renforcer les capacités de l’élément humain grâce à des filets de sécurité sociale efficaces et bien ciblés.

Selon elle, ce projet s’inscrit dans le cadre du partenariat du Groupe de la Banque mondiale avec l’Égypte et de la stratégie régionale élargie pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord visant à promouvoir une croissance inclusive et durable, par le développement des compétences et des moyens de subsistance pour les femmes et les jeunes.

HA/APA

Commentaires
Haut