Presse

Franck Ettien s’abstient de donner une consigne de vote pour l’élection du président de l’UNJCI

Abidjan, 10 septembre 2019 – 16H16 GMT [ALERTE INFO] – Arrivé en troisième position à l’issue du premier tour de l’élection du nouveau président de l’Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI), Franck Ettien s’est abstenu mardi à Abidjan de donner une consigne de vote en faveur de l’un des deux candidats en lice pour le second tour prévu samedi, estimant que chacun d’entre eux a « des valeurs », face à la presse.

« Mes confrères qui sont Jean-Claude Coulibaly et Lance Touré m’ont sollicité. Cependant (…) après consultation, l’ensemble de mon équipe, de façon unanime, a estimé qu’il fallait ne rien dire, ne pas prendre de position », a dit M. Ettien, ajoutant que « l’un et l’autre ont des valeurs » et chacun « peut être président de l’UNJCI, ça ne changera rien ».

Il a par contre appelé à voter pour la liste conduite par Jean Antoine Doudou au second tour de l’élection du nouveau conseil d’administration qui se tiendra le même jour, expliquant que ce dernier « est membre de (son) équipe » et « partage (sa) vision ».

Prévue le 24 août à Abidjan, après un premier report en raison d’incidents, l’élection du nouveau président de l’UNJCI n’a pu consacrer l’un des trois candidats en lice, à savoir Jean Claude Coulibaly du quotidien « Le Patriote », journal proche du Rassemblement des Houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP, parti présidentiel), Lance Touré du « Nouveau Réveil », proche du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, opposition) et Franck Ettien, licencié au début de la campagne du journal le Rassemblement (également proche du RHDP).

A l’issue du vote, M. Coulibaly a obtenu 215 voix, contre 150 pour M. Touré et 133 pour M. Ettien, sur 503 votants.

Le vainqueur au second tour succédera à Moussa Traoré, président de l’union depuis 2012.

MYA

Commentaires
Haut