Abidjan

L’inhumation de DJ Arafat émaillée d’actes de vandalisme

Photo d'archives

Abidjan, 31 août 2019 -[ALERTE INFO]- L’inhumation samedi à Abidjan de DJ Arafat, décédé le 12 août dans un accident de moto, a été émaillée de nombreux actes de vandalisme posés par des “chinois’’, les fans inconditionnels du chanteur ivoirien, confirmant ainsi les dérapages que craignaient les autorités et des chancelleries occidentales.

Sur des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux, on peut voir une foule de jeunes agités dépiécer une voiture et casser à coup de gourdins des feux tricolores au carrefour de Williamsville, non loin du cimetière.

Pour prévenir ces débordements, les autorités avaient pourtant annoncé le déploiement de 6.000 policiers, gendarmes et militaires, qui, au final, n’ont pu contenir les nombreux fans déchainés dont certains, encore incrédules, ne croyaient pas jusque là en la mort du chanteur.

Quelques 500 fans étaient réunis depuis 06H30 (GMT et locale) devant le cimetière de Williamsville, dont le périmètre était quadrillé par des centaines de policiers et gendarmes. L’accès ayant été même interdit aux journalistes.

La dépouille du chanteur est arrivée vers 07H05 dans une atmosphère certes lourde de tristesse et d’émotion, mais aussi surchauffée avec des signes de dérapages qui devenaient de plus en plus évident.

Mais devant le cimetière, les fans dont le nombre avait augmenté, scandaient “on veut Daishi !’’ (surnom du chanteur). La police a dû user de lacrymogène pour les disperser une première fois.

Blessé au visage par un projectile, un gendarme a été évacué par les pompiers hors du cimetière, survolé par un hélicoptère.

C’est après sa mise en terre et le départ des personnalités présentes, que les actes de vandalisme ont véritablement commencé. Des individus ont cassé l’entrée de la tombe, enlevé le cercueil pour y extraire le corps dont les images circulent sur la toile. Les fleurs ainsi que le portrait du chanteur sur la tombe, ont été volés.

Dans des vidéos, on peut voir certains de ces individus prendre en photo la dépouille.

Jeudi, l’ambassade de France, qui jouxte le stade Félix Houphouët-Boigny où a eu lieu la veillée artistique vendredi nuit, avait annoncé sa “fermeture exceptionnelle’’. La représentation diplomatique américaine, avait quant à elle recommandé aux ressortissants américains d’ “éviter la zone des événements’’ et de rester “prudents’’

SKO

Commentaires
Haut