Culture

La psychose gagne les abidjanais avant les obsèques de DJ Arafat

Les obsèques du roi du coupé-décalé débuteront cet après-midi par une veillée artistique au stade Félix Houphouët-Boigny

Photo : APA

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) – Malgré les dispositions sécuritaires et sanitaires prises par les autorités ivoiriennes, la psychose gagne de plus en plus les abidjanais dans la capitale économique ivoirienne avant le début des obsèques du célèbre artiste-chanteur DJ Arafat pour qui une veillée artistique est prévue vendredi soir au stade Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan suivie de l’inhumation samedi au cimetière de Williamsville (Nord d’Abidjan), a constaté vendredi APA sur place.

En effet, les abidjanais pour la plupart, sont inquiets des éventuels débordements lors de ces deux rassemblements quand on sait l’émotion et la mobilisation suscitées à Abidjan depuis le décès tragique de « Daishikan », (l’un des surnoms de DJ Arafat) en qui se reconnaissent des milliers de jeunes issus majoritairement des quartiers populaires d’Abidjan.

Au-delà des individus, plusieurs entreprises du pays et même des chancelleries ainsi que des institutions internationales, ont appelé leurs travailleurs à la vigilance et à la prudence pendant ces deux jours d’obsèques du « roi du coupé-décalé ».

La représentation diplomatique américaine en Côte d’Ivoire a invité dans un message, ses ressortissants à éviter les lieux de rassemblement de ces obsèques. Sur les réseaux sociaux, les appels à la prudence et à la vigilance sont également relayés par les internautes dans les différents forums sur la toile.

Dans la commune du Plateau, le quartier administratif et centre des affaires d’Abidjan où se tiendra la veillée artistique du chanteur au stade Félix Houphouët-Boigny, les activités tournent au ralenti, plusieurs commerces et entreprises sont restés fermés. Dans les rues de cette commune, ce n’est pas l’ambiance des jours ordinaires avec un calme plat qui y règne.

Houon Ange Didier dit DJ Arafat considéré comme le roi du coupé-décalé (musique urbaine en vogue en Côte d’Ivoire) est décédé le 12 août dernier à Abidjan des suites d’un accident de moto. Depuis l’annonce de sa mort, des hommages lui sont rendus tant en Côte d’Ivoire qu’à l’étranger. A Abidjan, la mobilisation de ses fans, surnommés « les chinois », ne faiblit pas.

L’État de Côte d’Ivoire qui a décidé de prendre en charge les obsèques de DJ Arafat, a mis les bouchées doubles tant au plan sécuritaire que sanitaire pour que ces funérailles se tiennent sans dommage.

Ces obsèques du roi du coupé-décalé débuteront cet après-midi par une veillée artistique au stade Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan où seront présents plusieurs stars internationales de la musique comme Koffi Olomidé, Fally Ipupa, Davido, Dadju, Sidiki Diabaté. L’inhumation de DJ Arafat est prévue samedi au cimetière de Williamsville dans le nord d’Abidjan.

LB/ls/APA

Commentaires
Haut