Culture

Obsèques DJ Arafat : veillée artistique le 30 août et inhumation le 31 août 2019 (ministre)

A l’âge de 33 ans, il dépose le micro

Photo : Archives

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) – Le ministre ivoirien de la Culture et de la Francophonie, Maurice Bandaman, a annoncé mercredi le programme des obsèques de la star du coupé-décalé DJ Arafat, avec une veillée artistique le 30 août au stade Felix Houphouët-Boigny et l’inhumation le 31 août 2019.

« Les obsèques de l’artiste DJ Arafat auront lieu le 30 et le 31 août 2019 au stade Felix Houphouët-Boigny, bien que le stade soit en travaux, en raison de la contribution importante de l’artiste au rayonnement de la Culture de Côte d’Ivoire et tout ce qu’il représente pour la jeunesse ivoirienne », a dit M. Maurice Bandaman.

Le ministre qui a rencontré le Comité d’organisation des obsèques de DJ Arafat et des membres de la famille paternelle et maternelle, à son Cabinet, a précisé que « le 30 août, à partir de 16h GMT (heure locale) commence la veillée artistique qui verra la participation, tant d’artistes de Côte d’Ivoire que d’ailleurs ».

« De 16h à l’aube, nous aurons la veillée artistique et le samedi 31 août à 8h, aura lieu la levée de corps suivie de l’enterrement au cimetière de Williamsville (un quartier dans le Nord d’Abidjan, le plus important cimetière du pays) ».

Il a assuré que des dispositions de sécurité seront prises, tout en appelant les populations à la discipline et au respect des consignes qui seront données par les forces de sécurité, tout en indiquant que les dons annoncés sur les réseaux sociaux « ne sont pas fondés ».

Une commission juridique de dons a été mise en place avec un avocat, un notaire, un huissier et un financier, a fait savoir M. Bandaman qui a souligné que « les dons seront rendus publics et seront faits de façon transparente ».

Le ministre ivoirien de la Culture et de la Francophonie a indiqué que « les artistes et la famille ont formulé la demande de nommer la place et la rue où l’accident s’est produit du nom de DJ Arafat, et cette demande sera transmise au chef de l’Etat ».

« Nous avons également suggéré la création d’un Musée DJ Arafat, à l’instar de celui de Michael Jackson qui pourrait produire des revenus de façon pérenne pour soutenir la famille et les enfants du défunt », a-t-il poursuivi, mentionnant que ses œuvres et la moto accidentée y seront exposées.

Et ce, pour assurer de façon durable un confort et un avenir de la famille, a relevé le ministre de la Culture, annonçant que le chef de l’Etat a décidé de prendre en charge l’hommage à DJ Arafat. Le manager de l’artiste entend aussi rendre hommage à l’artiste le 11 septembre avec des artistes, et avec en prime des dons à faire à la famille.

L’artiste-chanteur ivoirien, DJ Arafat, l’une des stars du Coupé-décalé, musique urbaine en vogue en Côte d’Ivoire, est décédé le 12 août 2019 à Abidjan après un grave accident de moto survenu à Angré 7è Tranche, un quartier de Cocody, une commune huppée dans l’Est d’Abidjan.

DJ Arafat qui a percuté un automobiliste, a par la suite succombé de ses blessures. L’annonce de son décès a choqué la population ivoirienne et ses fans hors des frontières de la Côte d’Ivoire. A l’âge de 33 ans, il dépose le micro.

AP/ls/APA

Commentaires
Haut