Présidentielle 2020

« Notre retour n’est pas pour nous venger de quelqu’un » (Blé Goudé)

Le président du Congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples (COJEP, opposition) Charles Blé Goudé

Photo : d'archives

Abidjan, 17 août 2019 -[ALERTE INFO]-Le président du Congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples (COJEP, opposition) Charles Blé Goudé, a rassuré samedi que leur retour en Côte d’Ivoire avec son ex-codétenu Laurent Gbagbo « n’est pas pour (se) venger de quelqu’un », à l’ouverture du premier congrès du parti.

« Notre retour n’est pas pour nous venger de quelqu’un, mais pour lutter contre la pauvreté », a dit M. Blé Goudé devant des centaines de militants réunis à la place CP1 dans la commune de Yopougon à l’Ouest d’Abidjan.

Le 15 janvier, la Chambre de ma première instance de la Cour pénale internationale (CPI) avait annoncé à la majorité de ses membres, l’acquittement de MM. Gbagbo et Blé Goudé « de toutes les charges de crimes contre l’humanité commis en Côte d’Ivoire en 2010 et 2011 ».

« Ils ont raconté partout qu’on ne reviendrait jamais (mais) nous sommes en route pour la Côte d’Ivoire », a indiqué l’ex ministre de la Jeunesse.

Selon Blé Goudé « Dieu a commencé quelque chose au moment ou personne n’y croyait (donc) il va terminer ».

Si l’ex président a été accueilli Belgique, après leur mise en liberté conditionnelle, aucun Etat ne s’est en revanche déclaré disposer à recevoir l’ancien leader des Jeunes patriotes ivoiriens qui vit depuis dans un hôtel aux Pays-Bas.

HAN

Commentaires
Haut