Politique

Le député Alain Lobognon, proche de Guillaume Soro, se dit « menacé de mort »

Le député ivoirien Alain Lobognon, proche de l’ancien président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire Guillaume Soro

Photo : d'archives

Abidjan, 15 août 2019 -[ALERTE INFO]- Le député ivoirien Alain Lobognon, proche de l’ancien président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire Guillaume Soro, a affirmé être objet de « menaces de mort » liées à son « statut de député, membre de l’opposition parlementaire », dans un courrier daté du 7 août et adressé aux autorités gouvernementales et à des chancelleries occidentales et africaines à Abidjan.

« J’ai l’honneur, par la présente, de porter à votre connaissance, une multiplication de menaces de mort contre ma personne prise en tant que député membre de l’opposition parlementaire en Côte d’Ivoire », a écrit M. Lobognon, dans une copie de son courrier adressée nommément à l’actuel président de l’Assemblée nationale, Amadou Soumahoro.

Se référant à ses « sources sûres et renseignées », le député de Fresco (sud-ouest) explique qu’il « est question de l’éliminer physiquement » pour l’empêcher « d’exprimer ses positions » à l’Assemblée nationale et en tant que Vice-président de son parti, le Mouvement pour la promotion des valeurs nouvelles en Côte d’Ivoire (MVCI).

En janvier, ce proche de Guillaume de Soro, avait été condamné à un an de prison ferme pour “divulgation de fausses nouvelles et incitation à la haine’’, avant d’être libéré au bout d’un mois d’emprisonnement à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA).

Dans un rapport publié le 6 août, Amnesty International avait dénoncé des “attaques persistantes contre les militants de la société civile et les membres de l’opposition’’ en Côte d’Ivoire, à 14 mois de la prochaine élection présidentielle qui cristallise déjà les tensions.

SKO

Commentaires
Haut