Décès

Décès à Abidjan de l’artiste-chanteur DJ Arafat des suites d’un accident

Photo d'archives

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire)- L’artiste-chanteur ivoirien, DJ Arafat, l’une des stars du Coupé-décalé ( musique urbaine en vogue en Côte d’Ivoire) est décédé lundi à Abidjan après un grave accident de moto survenu la veille dans l’Est d’Abidjan, a appris APA dans la capitale économique ivoirienne.
Dans un communiqué parvenu à APA, le ministre ivoirien de la Culture et de la Francophonie, Maurice Kouakou Bandaman a annoncé officiellement le décès du chanteur et a présenté ses condoléances à sa famille ainsi qu’aux mélomanes ivoiriens.

« Le ministre de la Culture et de la Francophonie présente ses condoléances à sa famille et à tous les mélomanes ivoiriens et entend prendre toutes les dispositions de concert avec le chef de l’État pour les hommages à l’artiste et invite tous les mélomanes à la retenue et au calme », indique le communiqué.

Dans la nuit de dimanche à lundi, DJ Arafat a fait un accident de moto à Angré dans l’Est d’Abidjan où il a percuté un automobiliste. Il avait aussitôt été pris en charge par le Groupement des sapeurs-pompiers militaires ( GSPM) qui l’a évacué d’urgence vers un établissement sanitaire de la capitale économique ivoirienne.

Après l’annonce de la stabilisation de son état par certains de ses proches, l’artiste a finalement succombé à ses blessures. De son vrai nom Ange Didier Huon, « Daishikan ( l’un des surnoms de Arafat), a fait les beaux jours du coupé-décalé en Côte d’Ivoire. Il était très adulé par la jeunesse ivoirienne et même au-delà.

Le « Président de la Chine » ( un autre de ses surnoms) a reçu plusieurs distinctions pendant sa carrière dont celui de meilleur artiste de Côte d’Ivoire. Récemment, il a été fait officier dans l’ordre du mérite culturel ivoirien par les autorités ivoiriennes.

LB/ls/APA

Commentaires
Haut