Politique

« Je ne serai sous la tutelle de personne » en 2020 (Soro)

Photo : Alerte Info

L’ex-président de l’Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Soro, 47 ans, a affirmé samedi soir à Paris qu’il ne sera candidat « sous la tutelle de personne » pour l’élection présidentielle de 2020, ajoutant qu’il entend « assumer (sa) responsabilité », lors d’une rencontre avec ses partisans dénommée « Soro Crush party ».

A « 47 ans révolus, je ne serai sous la tutelle de personne. Un enfant qui reste dans la maison de son père à 47 ans, c’est un vaurien. (…) J’assumerai mon destin » a dit M. Soro, en rupture de ban avec ses ex-alliés du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, parti présidentiel), ajoutant ne pas avoir besoin d’une « permission pour être candidat » en 2020.

« Je n’accepterai pas la dictature d’où qu’elle vienne. (…) Si je pars aujourd’hui dire (au président) que je me suis trompé, on va me nommer vice-président », a-t-il ajouté, se félicitant d’avoir « osé dire non » au chef de l’Etat Alassane Ouattara.

Déplorant « l’arrogance qui s’est saisie (des) dirigeants » ivoiriens, Guillaume Soro a assuré que le Comité politique (CP, cadre de réflexion) dont il est le président prépare un « programme de gouvernement pour transformer » le pays, et dira en temps « opportun à combien (il) est chiffré ».

« Ça fait maintenant quatre ans que nous travaillons sur un projet. Nous sommes en train de peaufiner notre programme et je suis très à l’aise parce que si nous gagnons l’élection en 2020, dès le lendemain je sais exactement ce qu’il faut faire », a relevé M. Soro.

Face à « l’ultra-libéralisme pratiqué en Côte d’Ivoire, qui est en train d’appauvrir de plus en plus les Ivoiriens », le CP a « opté pour la social-démocratie. Nous voulons mettre l’être humain au cœur de notre politique », a-t-il indiqué.

Guillaume Soro a démissionné début février de ses fonctions à la tête de l’Assemblée nationale, après avoir refusé d’adhérer au RHDP, le parti présidentiel regroupant les membres de la coalition politique au pouvoir.

MYA

Commentaires
Haut