Anacarde

Le gouvernement signe une convention de transformation locale de noix de cajou avec 8 entreprises

cajou-agriculture-séguéla-anacarde
Photo : Archives

Abidjan, 05 août 2019 -[ALERTE INFO]-Le gouvernement ivoirien a signé lundi à Abidjan, une convention de transformation locale de noix de cajou dont le pays est le premier producteur mondial avec huit entreprises, a constaté ALERTE INFO.

Intervenant à l’issue de la signature de convention, le ministre ivoirien de l’Economie Adama Koné a affirmé que l’objectif de la transformation de l’anacarde en Côte d’Ivoire « est d’améliorer la compétitive de l’achat et de créer des emplois ».

M. Koné a aussi précisé que cette convention portera « le taux de transformation de moins de 7% actuellement à 50% à l’horizon 2020 pour une production estimée à 700.000 tonnes ».

La production commercialisée de noix de cajou s’est établie à 354.634 tonnes en recul de 31,6% à la fin du mois d’avril, indique un rapport du ministère de l’Économie.

Début février, le gouvernement avait fixé le prix de noix de cajou pour la nouvelle campagne à 375 FCFA contre 500 pour l’exercice précédent.

Adama Koné a par ailleurs souligné que les entreprises « devront accroître les quantités de noix brute de cajou transformées de 107.000 tonnes sur quatre ans, ce qui devrait permettre d’atteindre un taux de transformation locale de 47% en 2022 ».

HAN

Commentaires
Haut