Tourisme

Mise en route de 72 agents assermentés pour le contrôle des hôtels et restaurants en Côte d’Ivoire

Le ministre Siandou Fofana dit compter sur la « probité morale » de ces agents pour gérer la compétitivité de la destination Côte d’Ivoire

Photo : APA

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) – Une première vague de 72 agents assermentés a été mise en route, jeudi, pour le contrôle des restaurants, hôtels, night-clubs, agences de voyage et autres lieux de loisirs « hors-la-loi » en vue de mettre fin au désordre dans le secteur touristique en Côte d’Ivoire, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.

Ces 72 agents assermentés composés de 12 commissaires, 15 inspecteurs et 45 contrôleurs ont reçu au cours d’une cérémonie leur carte d’agent assermenté des mains du ministre ivoirien du Tourisme et des loisirs, Siandou Fofana.

Ils ont pour mission de faire en sorte que tous les établissements d’hébergement, de restauration et toutes autres activités de loisirs et de détente, les agences de voyages, les agences de location de voitures, etc ; se conforment à la réglementation en vigueur.

« Nous commissaires, inspecteurs et contrôleurs sommes prêts à investir le terrain et d’appliquer en toute conscience la loi », a promis le porte-parole de ces agents assermentés, Marcel Raoul Ohoueu.

Dans le même élan, le ministre Siandou Fofana a dit compter sur la « probité morale » dont feront preuve ces agents assermentés pour que le serment soit respecté dans le cadre de cette mission qui vise à gérer la compétitivité de la destination Côte d’Ivoire.

« Nous devrons prendre l’engagement » pour la « professionnalisation en vue du respect des standards internationaux », a-t-il déclaré, insistant sur le respect de la réglementation. « Evitons de tomber dans les raccourcis qui nous rattrapent », a lancé le ministre et du tourisme et des loisirs aux agents assermentés.

Les établissements contrevenants au respect de cette mise aux normes et règles qui intègre la stratégie nationale de développement du tourisme, « Sublime Côte d’Ivoire », s’exposent à une « fermeture systématique ».

Le programme Sublime Côte d’Ivoire comprend 18 projets et 09 réformes phares à mener d’ici à 2025 avec entre autres, la création de Abidjan Business City, une plateforme de 1000 chambres comprenant un centre de congrès sur la route d’Abatta dans l’Est d’Abidjan.

La Côte d’Ivoire, rappelle-t-on, envisage de devenir un hub touristique sur le continent et une destination de référence en Afrique de l’ouest avec cinq millions de visiteurs à l’horizon 2025.

LS/APA

Commentaires
Haut