Insolite

Ne pouvant pas payer ses courses, pour ses noces de perle, un inconnu règle la note et s’en va

caisse_lente_supermarche

Désabusée, elle était « prête à pleurer car elle ne pouvait pas tout payer (…) il lui restait 10 euros en poche »

Photo : DR

Une femme préparait en surprise pour son mari leur 30e anniversaire de mariage. Arrivée en caisse, la quinquagénaire n’a pas pu payer ses courses, son paiement a été refusé. Un autre client du magasin a décidé de les lui payer pour un montant de 50 euros. Il a souhaité rester anonyme.

C’est une bien belle histoire qui est arrivée à une cliente d’un Lidl de Nice ce mercredi 19 juin. Alors qu’elle est à la caisse après avoir fait ses courses, la quinquagénaire se rend compte qu’elle n’a pas les moyens de tout payer, son paiement est refusé. « La caissière lui explique qu’elle ne peut pas reprendre les produits surgelés et produits frais, qu’elle était obligée de payer et de laisser de côté le reste. » a expliqué le témoin de la scène à Nice Matin.

Les courses de la femme étaient pour une occasion très particulière : ses 30 ans de mariage : « Elle préparait une surprise à son mari et me racontait tout le menu qu’elle avait en tête. »

Désabusée, elle était « prête à pleurer car elle ne pouvait pas tout payer et, en même temps, elle ne pouvait pas laisser les produits qu’elle avait pris pour finir le mois. Elle et son mari sont au chômage depuis peu. Il lui restait 10 euros en poche mais elle voulait les garder pour lui offrir un paquet de cigarettes. »

Lire aussi :
Des Indiens du Panama font annuler la vente de chaussures NIKE

« Il est un exemple de respect et de solidarité »
Une personne au fond de la queue qui attendait à la caisse a alors proposé de lui payer ses courses d’une valeur 50 euros. Cet homme n’a pas voulu donner son identité quand la quinquagénaire lui a demandé comment elle pourra le rembourser. Il est donc resté anonyme. Seul indice, il serait tchétchène.

« Je travaille avec des enfants, raconte le témoin de la scène, et c’est ce genre d’histoire que j’aime leur apprendre. Tout le monde n’est pas comme cet homme. Il est un exemple de respect et de solidarité », a conclu le témoin de la scène.

Source : ladepeche

Commentaires
Haut