Agriculture

La Côte d’Ivoire et le Ghana lèvent la suspension des ventes de la récolte de cacao pour la campagne 2020-2021

Saf Cacao - Prime Group - agriculture - économie

Les conseil du Café-Cacao et Ghana Cocoa Board avaient décidé de suspendre les ventes de leur récolte

Photo : Archives

Abidjan, 17 juillet 2019 – 12H47 GMT [ALERTE INFO] – La Côte d’Ivoire et le Ghana, représentant plus de 60% de la production mondiale de cacao, ont décidé de la « levée de la suspension des ventes de la récolte » pour la campagne 2020-2021, après l’instauration d’un différentiel de revenu des producteurs estimé à 232.619 Francs CFA par tonne, dans une note dont ALERTE INFO à reçu copie mercredi.

« Au regard de ce qui précède, les deux pays décident de la levée de la suspension des ventes de la récolte (de cacao pour la campagne) 2020-2021 à compter de ce jour 16 juillet 2019 », indique la communiqué.

Le 3 juillet, le conseil du Café-Cacao et Ghana Cocoa Board (régulateurs du secteur) avaient décidé de suspendre les ventes de leur récolte pour campagne 2020-2021, exigeant un prix bord champ estimé à 1.520.600 Francs CFA la tonne sur le marché international en vue « régler la pauvreté des producteurs ».

Le 26 mars 2018, le président ivoirien Alassane Ouattara et son homologue ghanéen Nana Addo Akufo-Addo avaient décidé de définir une stratégie commune, en vue de trouver une solution durable à l’amélioration des prix perçus par les producteurs de cacao de leurs pays respectifs.

Le prix du kilogramme de cacao en Côte d’Ivoire a été maintenu à 750 Francs CFA pour la campagne intermédiaire de 2019, qui s’est ouvert le 1er avril et à plus de 830 Francs CFA au Ghana.

JBO

Commentaires
Haut