Economie

Près de 2.060 kilogrammes d’or produit en avril 2019, soit une hausse de 3,4%

Rangold-Barrick-Mine-Or-industrie

Le gouvernement prévoit « un redressement de la production (d’or en 2019), avec le démarrage de l’usine CIL »

Photo : Archives

Abidjan, 28 juin 2019 – 12H02 GMT [ALERTE INFO] – En avril 2019, la Côte d’Ivoire a produit près de 2.060 kilogrammes d’or, soit une hausse de 3,4% par rapport à la production de la même période en 2018, selon un rapport du ministère de l’Economie et des finances dont ALERTE INFO s’est procurée une copie.

En avril 2018, la production aurifère qui affichait 1.993,1 kilogrammes, est passée à 2.061 kilogrammes à la même période en 2019, soit 68,7 kilogrammes de plus.

De janvier à avril 2019, la production d’or a été estimée a 7.516 kilogrammes contre 7.880,2 kilogrammes en 2018, soit une baisse de 364,2 kilogrammes.

Le rapport indique que cette chute de la production aurifère « est la conséquence de la déplétion des mines de Bonikro (centre) et de la carrière sud de la mine d’Agbaou (sud-est) ».

Le gouvernement prévoit « un redressement de la production (d’or en 2019), avec le démarrage de l’usine CIL (Lixiviation en cuves) », souligne le document.

Dans sa stratégie de redressement, le gouvernement entend accentuer « la lutte contre l’orpaillage clandestin » sur le territoire ivoirien.

Mi mars, la gendarmerie nationale avait saisi à Bouaflé (centre-ouest), plusieurs matériels d’orpailleurs clandestins, dont une centaine de concasseurs, lors d’une opération de déguerpissement.

En Côte d’Ivoire, les quatre principales mines d’or industrielles sont exploitées par le groupe britannique Randgold à Tongon, l’australien Newcrest Mining à Bonikro, le canadien Endeavour Mining à Ity (ouest) et Agbaou.

JBO

Commentaires
Haut