Yamoussoukro D.A.

Un présumé violeur arrêté

Adama Bakayoko alias Demsy Santos âgé de 20 ans, a été appréhendé au centre-ville non loin des locaux de la gendarmerie

Photo : DR

Un chauffeur de taxi communal accusé de nombreux actes d’enlèvement, séquestration et de viol de plusieurs de ses clientes, a été arrêté le dimanche 23 juin 2019, à Yamoussoukro, a appris l’AIP mardi de source policière.

Adama Bakayoko alias Demsy Santos âgé de 20 ans, longtemps recherché suite à de nombreuses plaintes de ses victimes, a été appréhendé au centre-ville non loin des locaux de la gendarmerie par les éléments du commissariat du 1er arrondissement de Yamoussoukro, alors qu’il s’activait à changer une roue crevée de son taxi.

Domicilié à Yamoussoukro, il avait pour cible la gent féminine. « c’est un agresseur solitaire qui fait rarement appel à des complices. Son mode opératoire, selon la police, consiste à embarquer dans la nuit les dames et les jeunes filles et chemin faisant, il simule un appel reçu d’un client qu’il doit prendre et se détourne de la direction vers la brousse”.

« Parfois, prétextant un besoin naturel, il conduit ses passagers dans la pénombre et sous la menace de son couteau, les dépouille avant d’abuser sexuellement d’eux », selon la police.

Trois plaintes et dénonciations successives ont été portées à la connaissance de la police vendredi, samedi et dimanche dans la matinée. « Nous avons reçu le même dimanche dans la nuit une dénonciation d’un chauffeur de taxi et de ses passagers qui venaient de surprendre le chauffeur de taxi violeur non loin du feu de la fondation dans les bois de teck agressant dans son véhicule une jeune fille », a expliqué l’officier de police chargé de l’enquête.

Il a confié qu’après une course-poursuite sur quelques mètres, la jeune fille est parvenue à s’échapper du véhicule de son agresseur pour se retrouver à terre avec plusieurs blessures au corps et à la tête. Près d’elle le couteau de l’agresseur retrouvé a été remis à la police par les bienfaiteurs de la jeune fille qui ont également réussi à identifier l’immatriculation du taxi du malfrat.

Lire la suite sur FratMat.

Commentaires
Haut