Banques

Société générale lance sa banque privée, 2 500 millionnaires ciblés

société-générale-côte-d'ivoire-banques-economie-assurances

« Nous prévoyons des conseils en investissement pour les clients », a expliqué Serge Emmanuel Konan, le directeur

Photo : Archives

La Société générale dispose désormais d’une agence de banque privée à Abidjan, dont le cœur de cible porte sur les 2 500 millionnaires du pays, disposant d’avoirs et actifs de plus de 300 millions de francs CFA.

Le groupe bancaire français Société générale (Socgen) a ouvert jeudi 20 juin, à Abidjan, une agence de sa banque privée pour compléter son offre dans le pays. Un terrain concurrentiel, où opèrent déjà la Banque d’Abidjan (BDA), filiale du groupe Banque de Dakar, et Standard Chartered. La nouvelle entité, qui n’est pas une filiale, a été créée en partenariat avec la banque privée de la Socgen à Paris.

« Nous sommes la première banque privée à s’installer en Côte d’Ivoire avec l’ensemble des services et produits mis à la disposition de la clientèle fortunée afin de répondre à ses besoins », a confié à Jeune Afrique Franck Bonin, le directeur du développement du groupe basé au siège parisien, qui a fait le déplacement à Abidjan pour l’occasion. « Nous n’avons aucune crainte quant au développement de cette activité. Nous avons décidé de lancer ce projet après avoir identifié des besoins du marché sur ce segment », a-t-il précisé dans la capitale économique ivoirienne, accompagné d’une partie de l’état-major du groupe, avec à sa tête le président Lorenzo Bini Smaghi et Alexandre Maymat, le directeur général Afrique.

La banque sera sous la supervision opérationnelle de la filiale ivoirienne de la Socgen, dirigée par Aymeric Villebrun, qui dépend de la direction Afrique de l’Ouest, sous contrôle de Georges Wega.

Saham ou Allianz en partenaires ?
En Côte d’Ivoire, la Socgen banque privée proposera une palette de services allant du diagnostic patrimonial, à la gestion sous mandat du patrimoine, en passant par l’assurance vie, les plans d’épargne et la gestion de succession. Des facilités de rapatriement des fonds de la diaspora ou même ceux des fortunés locaux sont également envisagées.

« Nous prévoyons des conseils en investissement pour les clients », a expliqué l’Ivoirien Serge Emmanuel Konan, le directeur de la banque privée. Des partenariats sont prévus avec des groupes d’assurance comme Saham ou Allianz.

Lire aussi :
Visa intensifie ses efforts de numérisation des paiements en Côte d’Ivoire

Les millionnaires ciblés
Le cœur de cible porte sur les clients disposant d’avoirs et des actifs de plus de 300 millions de francs CFA (457 000 euros). La Socgen prévoit également de lever des fonds pour une certaine catégorie de clients, à hauteur de 300 millions F CFA, pour les aider à sécuriser ce portefeuille.

Société générale banque privée Côte d’Ivoire vise les millionnaires ivoiriens en croissance permanente, dont le nombre est estimé à 2 500 en 2018. Un chiffre qui pourrait doubler au cours des cinq prochaines années, dans la perspective de la consolidation d’une croissance économique soutenue.

Lire la suite de l’article sur JeuneAfrique.com.

Commentaires
Haut