Assurances

Des acteurs de l’assurance instruits sur la gestion de la couverture des risques de terrorisme

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) – Plusieurs acteurs de l’assurance sont instruits, à Abidjan, sur les risques de garantie des questions liées au terrorisme à l’initiative de la Compagnie commune de réassurance des Etats membres de la conférence inter-africaine des marchés d’assurances (CICA-RE).

Selon le Directeur général de cette compagnie panafricaine, Jean Baptiste Kouamé, qui s’exprimait lundi à l’ouverture d’un séminaire, « par le passé, ces garanties étaient exclues ».

« Il s’agit de permettre aux compagnies d’assurance de couvrir ce domaine, d’amener les compagnies à avoir l’appétit pour ces risques », a-t-il expliqué.

Au cours de ce séminaire, il sera « présenté les conditions de souscription de ces polices aux participants, booster le développement de ce nouveau produit ».

Outre cet aspect, « les pratiques de la réassurance vie et la gestion techniques des sinistres IARD (incendie, accidents, risques-divers) et son application en réassurance seront au centre de ce renforcement de capacités des cadres d’assurances ».

« En plus de sa mission de réassureur, la CICA-RE a développé depuis sa création une politique d’assistance de proximité, incluant la formation de ses partenaires », a par ailleurs justifié M. Kouamé en évoquant les enjeux de ce séminaire.

Représentant le Directeur des assurances de Côte d’Ivoire, Simplice Ba Kouakou, a salué la tenue de ce séminaire.

« Dans un monde en mutation, il est important de s’adapter au renforcement des capacités opérationnelles des cadres », a souligné M. Kouakou qui relève « la nécessaire complémentarité entre les compagnie d’assurance et de réassurance sans laquelle le secteur ne peut évoluer ».

Le Président de l’Association des sociétés d’assurance de Côte d’Ivoire (ASACI), Saliou Bakayako a relevé de son côté les performances du secteur de l’assurance en Côte d’Ivoire qui donnent à fin 2018 « 360 milliards de FCFA en progression de 9% par rapport à 2017 ». La priorité reste «la dématérialisation » dans le secteur pour mieux satisfaire les clients.

La CICA-RE est un Réassureur communautaire de la CIMA (Conférence inter-africaine des marchés d’assurances). Elle a été créée en 1981 par les douze Etats Membres de la zone Franc d’alors, à savoir: le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, la Centrafrique, le Congo, la C ôte d’Ivoire, le Gabon, le Mali, le Niger, le Sénégal, le Tchad et le Togo.

Ses activités consistent entre autres à promouvoir le développement des activités nationales d’assurance et de réassurance dans les pays membres , à favoriser la croissance des capacités de souscription et de rétention nationales, régionales et sous-régionales et à contribuer au développement économique de l’Afrique.

Cette activité se tient en prélude à la 37ème Assemblée générale ordinaire de la Compagnie commune de Réassurance des Etats membres de la CIMA (CICA-RE) qui débute jeudi à Abidjan.

SY/ls/APA

Commentaires
Haut