Culture

Au moins 15 humoristes africains attendus à la 10è édition du FIRA à Abidjan

Le promoteur de l’événement, l’humoriste Dolo Adama dit Adama Dahico

Photo : APA

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) – Au moins 15 humoristes issus de 11 pays africains sont attendus à la 10è édition du Festival international du rire d’Abidjan (FIRA) prévue du 6 au 11 août 2019, a indiqué samedi à APA le promoteur de l’événement, l’humoriste Dolo Adama dit Adama Dahico.

« Il y a déjà 11 pays, on peut dire qu’ il y a au moins 15  humoristes qui viennent (à Abidjan) parce qu’ il y a des pays qui vont  faire venir deux », a dit Adama Dahico, en marge d’une conférence de  presse de lancement à l’Institut national supérieur des arts et de  l’action culturelle (Insaac) d’Abidjan.

Pour  l’édition 2019, des plateaux de spectacles sont prévus dans des communes  du District d’Abidjan, notamment à Abobo, à Cocody, à Koumassi, à  Marcory, à Attecoubé et à Yopougon, où des jeunes talents dans le  domaine de l’humour seront sélectionnés via un casting.

Sur  ces plateaux, interviendront gratuitement des humoristes de renom avec  ces talents bruts. Pour Adama Dahico, cela vise à révéler des talents à  l’Afrique, au monde et à promouvoir l’humour, qui est un métier qui a  besoin d’être pratiqué sous un prisme professionnel.

Le  FIRA 2019, dira-t-il, se déroulera en deux grandes étapes du 6 au 11  août 2019 à Abidjan autour du thème « Humour et développement durable en  Afrique ». Cette thématique a pour but d’éveiller les consciences sur  les défis du continent africain.

Aujourd’hui,  des « politiques jouent la comédie » à la place des comédiens, a ironisé  Adama Dahico, qui à travers l’humour socio-politique veut caricaturer  certaines réalités et amener les décideurs et les dirigeants à prendre  leurs responsabilités en vue d’un développement durable de l’Afrique.

Comme  innovation, les organisateurs ont décidé de faire des scènes dans des  communes et du coaching appelés « FIRA OFF », tandis que les prestations  traditionnelles prévues au palais de la culture de Treichville, dans le  Sud d’Abidjan, sont dénommées « FIRA IN ».

Pour  le FIRA IN, trois spectacles sont notamment prévus « Le rire a Show », «La nuit du One man show (casting pour un gouvernement formé avant les  élections)» et le mythique spectacle appelé « Le Maquis le Doromikan  chez Dahico », une buvette où les meilleurs clients seront célébrés  cette année.

Le Maquis le Doromikan,  expliquera-t-il, « est un peu l’école de l’humour ivoirien ». Ici, des  anciens et des jeunes se mettent ensemble pour créer un spectacle. Pour  cette 10è édition, trois prix sont en jeu pour les supers clients: « le  décapsulaire d’or, la bouteille d’argent et le verre de bronze ».

Le  FIRA réunit chaque année les meilleurs humoristes locaux et d’ailleurs  sur une même scène. Cette année, 11 pays africains sont les invités  d’honneur : Burkina Faso, Mali, Guinée Conakry, Bénin,  Cameroun, Gabon,  Congo-Brazzaville, RDC, Tchad, Maroc, Sénégal.

Quelque  20 artistes humoristes et hommes de culture d’autres pays et 40 de la  Côte d’Ivoire sont attendus pour la 10è édition du Festival  international du rire d’Abidjan dont le budget estimatif est de 108  millions de Fcfa.

Le FIRA est le premier  festival d’humour professionnel en Côte d’Ivoire. Il a été créé en 2003,  mais après une interruption de 2011 à 2017, le festival a repris son  envol en août 2018 avec la 9è édition.  L’inscription des jeunes talents  dans les mairies est prévue du 24 au eu juin 2019.

AP/ls/APA

Commentaires
Haut