Mali

Trois soldats tués dans des explosions de mines

Le premier incident s’est déroulé dans la région de Ségou où de tels incidents sont plutôt rares

Photo : DR

APA-Bamako (Mali) De notre correspondant: Alou Diawara – Trois soldats maliens ont perdu la vie, dimanche, dans le centre et le nord du pays suite à des explosions de mines, a-t-on appris lundi auprès de l’armée.

Le premier incident s’est déroulé dans la région de Ségou où de tels incidents sont plutôt rares.

« Deux éléments de la Gendarmerie, un lieutenant et un adjudant, ont trouvé la mort lorsqu’un Engin Explosif Improvisé (EEI) a explosé à leur passage à pied. C’était le dimanche 16 juin 2019 à Sokolo », rapporte un communiqué de l’armée.

Le deuxième incident a eu lieu dans la région de Tombouctou où « un détachement de l’armée en mission d’escorte civile est tombé dans une embuscade entre Tonka et Niafunké, alors qu’il était de retour ». Au cours de cet accrochage, l’armée a enregistré un mort et un blessé.

AD/te/APA

Commentaires
Haut