Livres

Présentation à Abidjan d’un roman pour dénoncer les vicissitudes des enfants orphelins

« Nous serons forts si nous conjuguons nos efforts, nos intelligences et nos cultures », a dit l’écrivain

Photo : APA

APA-Abidjan ( Côte d’Ivoire) – L’écrivain ivoirien, Sabana Barro a présenté mercredi à Abidjan, son roman intitulé “Les Nuits Blanches”, un ouvrage de 123 pages qui dénonce les vicissitudes des enfants orphelins, l’injustice et la corruption dans la société, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.

« Les nuits blanches sont le récit des aventures d’un orphelin qui va se retrouver dans des situations difficiles, mais qui comprendra qu’il faut se battre dans la vie et tout mettre en oeuvre pour avancer… Dans cet ouvrage, j’aborde les thèmes de l’enfance en difficulté, la corruption, l’injustice, les conflits identitaires et les lacunes système éducatif ivoirien », a expliqué l’auteur au cours d’une cérémonie de présentation de son oeuvre.

Regrettant les conflits identitaires dans la société, M. Barro qui est enseignant de formation, a estimé que « dans la division nous ne pouvons rien réussir ». « Nous serons forts si nous conjuguons nos efforts, nos intelligences et nos cultures », a dit l’écrivain qui dit militer pour « un monde plus juste et équitable ».

De l’avis de Richard Gbeuly, le critique littéraire de ce roman, les thèmes abordés sont d’actualité. « Lorsqu’on vous parle d’injustice, de favoritisme, de corruption, vous convenez avec moi que c’est ce que nous vivons tous les jours », a indiqué M. Gbeuly soulignant la « simplicité » de l’écriture de cette oeuvre.

« Cet ouvrage est un bijou dans le fond comme dans la forme. Les thèmes utilisés sont connus. Mais la manière de les utiliser fait la différence et la qualité de cette oeuvre. Quand nous lisons ce roman, nous avons l’impression de vivre dans l’au-delà.

Autrement dit, vivre ici-bas en rechignant la haine», a expliqué à son tour, Dr Djofolo Doumbia, enseignant-chercheur et directeur de la communication de l’Université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan. “Les Nuits Blanches” édités en 2014, est un roman de 123 pages subdivisé en cinq chapitres.

LB/ls/APA

Commentaires
Haut