Diplomatie

Ouverture prochaine d’une ambassade du Portugal en Côte d’Ivoire (Marcelo Rebelo De Sousa)

rebelo-de-sousa-portugal-alassane-ouattara-cote-divoire-president-diplomatie-politique

« Votre séjour en Côte d’Ivoire donne une nouvelle impulsion à cette coopération », conclu le président Ouattara

Photo : DR

APA-Abidjan- (Côte d’Ivoire) – Le Président portugais, Marcelo Rebelo De Sousa a annoncé, jeudi, l’ouverture prochaine d’une ambassade de son pays en Côte d’Ivoire qui constituera « un signal très fort » dans la coopération entre les deux pays.

Le président de la République du Portugal qui a entamé mercredi soir une visite à Abidjan, a fait cette annonce au terme d’un entretien avec son homologue ivoirien, Alassane Ouattara.

Selon Marcelo Rebelo De Sousa , « l’amitié exige des actes symboliques ». « Ainsi après que la Côte d’Ivoire a permis l’arrivée d’un Consul honoraire, ici nous allons ouvrir une ambassade portugaise en Côte d’Ivoire ».

« L’ouverture de cette ambassade est un signal très fort dans la présence Portugaise en Côte d’Ivoire, de l’amitié portugaise en Côte d’Ivoire », a argumenté M. De Sousa promettant « d’encourager l’investissement d’hommes d’affaires portugais en Côte d’Ivoire et ivoiriens au Portugal ».

Par ailleurs, il a indiqué que « la langue portugaise doit pouvoir se développer assez rapidement » en Côte d’Ivoire.

« Nous n’allons pas nous arrêter en si bon chemin », a-t-il soutenu. Le président portugais s’est également félicité des solides relations entre les deux pays.

« En 2 ans nous avons fait un pas important en ce qui concerne le renforcement entre la Côte d’Ivoire et le Portugal à tous les niveaux au niveau multilatéral et bilatéral », a fait remarquer le président portugais.

Alassane Ouattara a, quant à lui rassuré sur la volonté de son pays de renforcer et diversifier les investissements portugais en Côte d’Ivoire et introduire les hommes d’affaires au Portugal.

La Côte d’ivoire et le Portugal sont liés par une longue et solide amitié et d’excellentes relations initiées par les président Félix Houphouët Boigny et Mario Soares en 1975.

« Votre séjour en Côte d’Ivoire donne une nouvelle impulsion à cette coopération », a conclu le président Ouattara.

En 2018, les échanges dégagent un solde commercial déficitaire pour la Côte d’Ivoire d’un montant de 19,613 milliards de FCFA comme le montrent les statistiques 2018 du ministère du Commerce, de l’industrie et de la promotion des PME.

Lire aussi :
Les députés ivoiriens et sénégalais créent un groupe d’Amitié parlementaire

La chute du volume des échanges globaux à 51,859 milliards de FCFA en 2018 comparé à ceux de 2017 (68, 014 milliards de FCFA) est due principalement à la baisse des importations ivoiriennes sur la même période (35,736 milliards de FCFA en 2017 contre 54,522 milliards de FCFA en 2017).

En mai dernier, s’est tenue la 3ème session de la Commission bilatérale ivoiro-portugaise à Abidjan présidée par les ministres des affaires étrangères Augusto Santos Silva (Portugal) et Marcel Amon Tanoh (Côte d’Ivoire).

A cette occasion, trois accords de coopération dans les domaines de l’administration, du sport et de l’éducation, ont été signés.

SY/ls/APA

Commentaires
Haut