Sécurité

Le préfet annonce l’interpellation de 5 personnes après les affrontements entre transporteurs à Koumassi

syndicats-transports-prefet-abidjan-sécurité-police-gendarmerie-eperviers-koumassi

« Cinq personnes » ont été interpellées et « déférées au parquet », a indiqué M. Toh Bi

Photo : Archives

Abidjan, 12 juin 2019 – 12H37 GMT [ALERTE INFO] – Le préfet d’Abidjan Vincent Toh Bi a annoncé mercredi l’interpellation de cinq personnes après des affrontements lundi entre les acteurs du transport pour le contrôle des gares du grand carrefour de Koumassi, au Sud d’Abidjan, qui ont fait un mort.

« Cinq personnes » ont été interpellées et « déférées au parquet », a indiqué M. Toh Bi, lors d’une rencontre avec les transporteurs à Koumassi.

Lundi, « un jeune homme de 16 ans » a été tué et d’autres personnes blessées dans « des affrontements entre différents acteurs du transport » (syndicats) pour le contrôle des gares du grand carrefour de Koumassi.

La mairie a décidé mardi de « la fermeture définitive » de cette gare de taxis inter communaux, suite à ces violences.

Lire aussi :
Affaire « Taxis-motos à Abidjan » : « l’entreprise Heetch a violé la mesure d’interdiction » (Ministère)

Vincent Toh Bi a annoncé le déploiement des policiers aux différentes gares de Koumassi, menaçant d’interdire d’activité les syndicalistes « violents ».

Les affrontements similaires sont récurrents à Abidjan et « ont atteint une dimension de violence particulière ces dernières semaines », selon M. Toh Bi.

EFI avec Donald N’Goran

Commentaires
Haut