Béoumi

Le bilan des affrontements inter-communautaires à Béoumi s’établit à 11 morts (Officiel)

Abidjan, 22 mai 2019 – 15H19 GMT [ALERTE INFO] – Le corps d’une personne portée disparue lors des affrontements inter-communautaires survenus les 15 et 16 mai à Béoumi, dans le centre de la Côte d’Ivoire, a été découvert mercredi, portant le bilan à 11 morts, a-t-on appris de sources sécuritaires.

La dépouille a été retrouvée dans un puits à Belakro (localité située à 7 Km de Béoumi), à la suite des auditions de 18 personnes qui avaient été interpellées dans le cadre des enquêtes.

Ce bilan a été confirmé par le porte-parole du gouvernement Sidi Touré, face à la presse, à l’issue d’une réunion du conseil des ministres. Ce dernier a également fait cas de « 108 blessés et 300 déplacés ».

Les violences ont été déclenchées le 15 mai par une altercation entre un chauffeur de minicar malinké et un conducteur de moto-taxi baoulé, qui a dégénéré en bataille rangée dans la ville de Béoumi puis dans des villages avoisinants, selon des témoins.

De nombreux magasins et maisons ainsi que des voitures et des motos ont été brûlés dans cette ville, où la tension est restée vive pendant plusieurs jours. Des centaines de militaires et gendarmes ont été déployés dans toute la zone pour éviter de nouveaux accrochages et affrontements.

« Les unités des forces de défense et de sécurité seront maintenues pour encore deux semaines dans le département », a précisé M. Touré, selon qui « tous les rapports de police n’ont pas mentionnés » l’utilisation par les belligérants « d’armes automatiques ou de guerre » comme le soutient une partie de la presse ivoirienne.

« Il s’agit exclusivement d’armes traditionnelles », a-t-il précisé, en réponse à une question d’un journaliste.

SKO

Commentaires
Haut