Infrastructures

Le gouvernement annonce pour « cette année » le démarrage des travaux d’extension du deuxième port ivoirien

moto-taxis-transports-Amadou-Koné

Le ministre ivoirien des Transports, Amadou Koné

Photo : APA

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) – A l’issue d’une visite des installations portuaires de San-Pedro (397 km Sud-Ouest), le ministre ivoirien des Transports, Amadou Koné, a annoncé, jeudi, pour « cette année », le démarrage des travaux d’extension du Port autonome de San-Pedro « devenu petit », à ses yeux.

« La direction générale du Port a porté à ma connaissance un certain nombre de diligences à accomplir que je vais partager très rapidement avec M. le Premier ministre afin de faire en sorte que dès cette année, les travaux puissent commencer effectivement », a dit le ministre Amadou Koné, expliquant « le regain d’activités sur l’ensemble du pays de sorte que de façon cumulée pour les deux ports, nous sommes à plus de 6% d’augmentation du trafic sur les deux ports.

Le Port de San- Pedro dont le taux d’augmentation du trafic avoisine les 8%, selon M. Koné, est passé d’une prévision d’un million de tonnes à 4,5 millions de tonnes par an avec l’espoir d’atteindre 5 millions de tonnes cette année.

«Toujours est-il qu’il y a un besoin important tant pour les marchandises diverses que pour les minerais où il y a une demande très forte ainsi que pour les hydrocarbures avec une ouverture de plus en plus importante sur certains pays de l’hinterland comme le Mali », fait-il remarquer avant de constater que « le port est devenu petit ».

De ce fait, a révélé M. Koné,  depuis quelques années, la direction générale du port et le gouvernement ont travaillé sur un programme d’extension du port sur plusieurs aspects qui permettront de faire en sorte qu’ en court terme, le port de San-Pedro puisse avoir une capacité de 10 millions de tonnes par an.

« De gros investissements ont commencé au niveau du port de San- Pedro et qui vont se poursuivre. En 2017, nous avons signé avec MSC un protocole d’accord pour l’exploitation du terminal à conteneurs en ce qui concerne le transbordement », a ajouté le ministre des Transports,

Outre  le terminal à conteneurs, il y a d’autres projets comme le terminal polyvalent  industriel. « On doit aller vite pour que le port puisse capter tout le fruit du  dynamisme économique que le pays connait », a admis Amadou Koné qui a, également, relevé des défis en termes de « désenclavement » du port. Ainsi, il a  annoncé, le lancement dès juillet, le début des travaux du chemin de  fer reliant Man à San-Pedro pour le transport des minerais.

A l’horizon 2035, le Port de San-Pedro mis en service 1972 envisage être un port moderne à l’échelle mondiale grâce à la mise en œuvre de son schéma directeur de développement qui prend en compte le déploiement de ses projets d’extension.

En marge de la visite des installations du port, le ministre Amadou Koné a  été distingué par la communauté portuaire qui lui a décerné le Prix Spécial « Top Management secteurs maritimes et portuaires » de la fondation African Ports Awards (APA) pour sa « vision managériale du secteur transport maritime et portuaire en Côte d’Ivoire.

HS/ls/APA

Commentaires
Haut