Centrafrique

17 Mai 2019 – Justice et sécurité en vedette dans la presse

APA – Bangui (Centrafrique) De notre correspondant : Pierre Koutoukpé – L’audience de la CPI concernant les accusés Alfred Yekatom et Patrice-Edouard Ngaïssona et la campagne de lutte contre l’enrôlement des enfants dans les groupes armés sont les sujets les plus en vue dans la presse centrafricaine parue vendredi.

« Renvoi de l’audience de confirmation des charges d’Alfred Yekatom et Patrice-Edouard Ngaïssona au 19 septembre 2019 », titre le quotidien Adrénaline Info, rappelant que ces accusés de crime de guerre et crime contre l’humanité sont transférés respectivement à la CPI en 2018 et 2019.

S’appuyant sur un communiqué publié le 15 mai 2019, le Réseau des Journalistes pour les Droits de l’Homme(RJDH) indique que la Chambre préliminaire II de la Cour Pénale Internationale (CPI) a reporté le début de l’audience de confirmation des charges contre Alfred Yekatom et Patrice-Edouard Ngaïssona au 19 septembre 2019, au du 18 juin 2019.

En effet, cette audience de confirmation des charges servira à déterminer s’il y a des motifs substantiels de croire que les suspects ont commis les crimes contenus dans le mandat d’arrêt qui a servi à leur arrestation, a souligné Adrénaline Info.

Sur un tout autre sujet, Centrafric Matin annonce que le président Faustin Archange Touadera a lancé, mercredi dernier à Bangui, la campagne « tous ensemble, mettons fin à l’enrôlement des enfants dans les forces et groupes armés en Centrafrique ».

Le but de cette campagne est de faire un plaidoyer auprès des groupes armés pour cesser cette pratique d’enrôlement d’enfants mais aussi de mobiliser les ressources nécessaires pour la réinsertion et la réintégration de ces ex-enfants soldats au sein de leurs communautés, a expliqué l’Agence Centrafricaine de la Presse(ACAP).

Saluant le lancement de cette campagne, le journal l’Agora appelle à en tirer les leçons.

PK/odl/cat/APA

Commentaires
Haut