Education

Grève : Les cours n’ont pas été perturbés dans certaines villes du pays

classe-primaire-éducation

La COSEFCI avait annoncé le maintien de sa grève, estimant que les revendications des enseignants « n’ont pas encore été résolues »

Photo : Archives

Abidjan, 14 mai 2019 – 16H43 GMT [ALERTE INFO] – Les cours n’ont pas été perturbés mardi dans certains établissements publics de certaines villes de la Côte d’Ivoire, notamment à Aboisso (sud-est), à Yamoussoukro (centre), malgré le mot d’ordre de grève annoncé de mardi à vendredi sur l’étendue du territoire, tandis que le mouvement est observé à Agboville (sud), a-t-on appris.

Lundi, la Coalition des syndicats du secteur éducatif/formation de Côte d’Ivoire (COSEFCI) avait annoncé le maintien de sa grève prévue de mardi à vendredi, estimant que les revendications des enseignants « n’ont pas encore été résolues ».

La ministre ivoirienne de l’Education nationale Kandia Camara avait menacé de radier les enseignants qui observeront une nouvelle grève prévue de mardi à vendredi pour exiger de meilleures conditions de travail, à une conférence de presse.

« Ici (à Aboisso), on va à l’école », confie un enseignant à ALERTE INFO. A Yamoussoukro, les cours se poursuivent, a-t-on constaté dans la matinée.

A Daloa (centre-ouest), les cours n’ont également pas été perturbés, à l’exception de deux lycées, où des individus en tenue Kaki, ont interrompu les cours aux lycées 2 et 4.

Contrairement à ces localités, à Agboville (sud), les enseignants ont observé le mot d’ordre de grève du COSEFCI, a-t-on appris auprès d’un professeur.

Commentaires
Haut