Football

Premier League anglaise : le Sénégalais Sadio Mané au firmament

Photo : APA

APA-Dakar (Sénégal) Par Ibrahima Dione – La Premier League anglaise a connu son épilogue dimanche soir avec le sacre de Manchester City (1er, 98 pts) devant Liverpool de Sadio Mané (2ème, 97 pts), mais l’international sénégalais peut tout de même se consoler avec son trophée de co-meilleur buteur de ce fascinant championnat.

Pour mettre fin à sa longue disette en Premier League, Liverpool devait impérativement prendre le dessus sur Wolverhampton lors de l’ultime journée et croiser ensuite les doigts pour que Manchester City trébuche à Brighton.

Dans leur antre d’Anfield Road, les Reds ont fait le job en gagnant sur le score de deux buts à zéro grâce à un doublé de Sadio Mané, ses 21ème et 22ème buts de la saison. De leur côté, les Citizens évoluant à l’extérieur, ont surclassé sans coup férir leur adversaire (1-4).

Manchester City a ainsi réduit à néant les espoirs de titre de Liverpool. Et pourtant, le club de la Mersey a réalisé sa meilleure saison depuis la création de la Premier League en 1992. Cette année, les Reds ont affolé les compteurs avec 97 points récoltés, soit 30 victoires, 7 nuls et 1 seule défaite. Au plan comptable, c’est le troisième meilleur total de l’histoire de cette compétition. Rien que ça !

Les hommes de Jürgen Klopp ont fait trembler les filets adverses à 89 reprises. Et avec Virgil Van Dijk comme tour de contrôle, la défense de Liverpool est devenue hermétique au point d’être la plus performante du pays de Sa Majesté avec seulement 22 buts concédés.

Mais rien n’y fait ! Ce n’est pas en 2019 que les Reds connaîtront de nouveau l’ivresse d’un sacre en championnat. Les Mancuniens avaient placé la barre trop haut et conservent leur titre de champion d’Angleterre au bout du suspense.

La déception a été immense pour Sadio Mané qui, avec 22 réalisations, termine en tête du classement des meilleurs buteurs de la Premier League en compagnie du Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang (Arsenal) et de l’Egyptien Mohamed Salah (Liverpool). En outre, l’enfant de Sédhiou (sud) a distillé une passe décisive.

Jamais auparavant un Sénégalais n’a atteint ce degré de perfection dans le championnat anglais. Né le 10 avril 1992, l’attaquant des Reds a planté 11 banderilles du pied droit, 5 du gauche et 6 de la tête en 35 matchs, soit 3086 minutes. Sadio a effacé des tablettes Demba Ba qui avait inscrit, lors de la saison 2011/2012, 16 buts en 34 matchs sous la tunique de Newcastle.

Comme les bons crus, Mané (1m75 pour 69 kg) se bonifie avec le temps. Poussé par le mirifique public d’Anfield, l’ancien joueur de Red Bull Salzbourg (Autriche) a signé 18 de ses 22 pions à domicile dont une somptueuse talonnade lors de la victoire (5-0) contre Watford lors de la 28ème journée.

Capable de jouer sur les deux côtés ou dans l’axe, le formidable athlète formé à Génération Foot a bouclé l’exercice 2018/2019 avec une moyenne de 2,4 tirs par match et 78,2 % de passes réussies. Il a ainsi été élu six fois homme du match.

Ce faisant, l’international sénégalais figure dans le onze type du championnat d’élite anglais choisi par le Syndicat des joueurs de Premier League.

Mané pourrait avoir l’opportunité de soulever un trophée avec la finale de la Ligue européenne des Champions que Liverpool disputera face à Tottenham, le 1er juin prochain au Wanda Metropolitano de Madrid (Espagne).

Pour cette édition de la Champion’s League, l’ex-sociétaire de Metz (France) a marqué 4 buts et délivré 1 passe décisive en 12 matchs, soit 1062 minutes. Sur la scène européenne, Sadio (27 ans) déclenche en moyenne 2,1 tirs par match et réussit 76,1 % de ses passes.

L’année dernière, le joueur passé par Southampton (Angleterre) n’a pu, malgré son but égalisateur, éviter le revers de sa formation en finale face au Real Madrid (3-1). Un triomphe dans la plus prestigieuse des compétitions interclubs serait le couronnement d’une saison démentielle du maître à jouer de l’équipe nationale de football du Sénégal.

ID/te/APA

Commentaires
Haut