Football

Une soirée hors du temps à Liverpool : la preuve en 5 stats

UEFA-football-Liverpool-FC-Georgino-Wijlnadum

Le Barça ridiculisé pour la 2e fois de suite, après avoir gagner par plus de 3 buts d’écart à l’aller

Photo : Eurosport

LIGUE DES CHAMPIONS – Si le FC Barcelone a été renversé par Liverpool (4-0) mardi soir, c’est que cette demi-finale retour a basculé dans l’irrationnel. Cinq chiffres montrent que ce sommet n’a obéi à aucune forme de logique…

Origi, monsieur 100%
Héros inattendu de cette demi-finale retour, Divock Origi a délivré les siens en inscrivant… ses deux premiers buts en Ligue des champions. Sur ses deux premiers tirs dans la compétition, pour son septième match de C1. L’international belge est ainsi devenu le 50e joueur différent à marquer pour les Reds dans la plus belle des compétitions européennes.

122 secondes : Wijnaldum, vite fait bien fait
C’est le temps dont le milieu de terrain néerlandais a eu besoin pour faire rentrer définitivement cette rencontre dans une autre dimension. Entré en jeu à la pause, celui qui avait vécu un match aller très compliqué est devenu le premier joueur à inscrire un doublé contre le Barça en sortant du banc.
Autre chiffre croustillant : le joueur de 28 ans a marqué aux 54e et 56e minutes de jeu. Exactement les mêmes que pour les buts de Steven Gerrard et Vladimir Smicer lors de la folle finale face au Milan AC en 2005.

Le Barça ridiculisé pour la 2e fois de suite
Les Blaugrana sont devenus les premiers à être éliminés deux fois de la phase à élimination directe de la Ligue des champions (version récente, soit depuis 1992) après avoir remporté le match aller par trois buts d’écart ou plus. La première, c’était la saison passée face à la Roma en quart de finale (4-1, 0-3).
Mais le Barça n’a pas eu tout le temps le mauvais rôle. En demi-finale de la saison 85-86, lorsque la compétition se nommait encore la Coupe des Clubs champions, le Barça avait alors renversé à l’IFK Göteborg en faisant son retard (0-3, 3-0), avant de se qualifier après la séances des tirs au but.
A Anfield, le FC Barcelone est entré dans l’histoire par la mauvaise porte

UEFA-football-Liverpool-FC-Sadio-Mané-Divock-Origi

Les attaquants de Liverpool FC, Sadio Mané et Divock Origi, au coup de sifflet final

Liverpool, à jamais le premier
Si cette demi-finale restera pour sa globalité comme l’un des plus grands moments de l’histoire des Reds, le match retour de mardi est, évidemment, unique. Liverpool est en effet devenu le premier club anglais à infliger une défaite aussi lourde à l’ogre catalan, toutes compétitions européennes confondues.

Lire aussi :
« On a acheté Ronaldo pour gagner la C1… mais le football, ce n’est pas des maths » (Massimiliano Allegri)

Anfield, cette forteresse imprenable depuis 450 minutes
Porté par un public en fusion mardi, Liverpool a pu compter sur ses supporters tout au long de sa campagne de C1. Face au Barça, la formation de Jürgen Klopp a ainsi bouclé un cinquième match consécutif à domicile sans prendre de but dans cette compétition, soit 450 minutes d’imperméabilité. Le dernier joueur européen à avoir trompé Alisson se nomme Kylian Mbappé. C’était lors de la victoire face au PSG, en phase de poules (3-2).

Source : Eurosport.fr

Commentaires
Haut