Botswana

Ian Khama pourrait démissionner du parti au pouvoir

Ian Khama a déclaré qu’il demandait à ses tribus de lui donner le mandat de quitter ou non le parti

Photo : APA

APA-Gaborone (Botswana) – L’ancien président du Botswana, Ian Khama, a fait allusion à la possibilité de quitter le Parti démocratique du Botswana (BDP) au pouvoir, a appris APA lundi.

Khama – qui est un chef suprême d’une des plus grandes tribus du pays, les Bangwato – a informé son auditoire dans son village natal de Serowe qu’il les consultait pour savoir s’ils devaient quitter le parti ou pas.

Le parti au pouvoir, au pouvoir depuis l’indépendance de la Grande-Bretagne en 1966, a été formé par le père de Khama et le président fondateur du pays, Sir Seretse Khama.

Ian Khama a déclaré qu’il demandait à ses tribus de lui donner le mandat de quitter ou non le parti.

Il leur a demandé de consulter d’autres citoyens du Botswana pour savoir s’il devait quitter le parti au pouvoir ou non.

Il a ajouté qu’il avait l’intention de quitter le BDP parce que sa relation avec l’actuel président Mokgweetsi Masisi s’est irréversiblement dégradée sur les questions de gouvernance.

L’ancien dirigeant botswanais a également fait allusion à la possibilité de soutenir les partis d’opposition lors des prochaines élections générales prévues en octobre de cette année.

KO/jn/lb/cd/APA

Commentaires
Haut