Sénégal

10 ans de travaux forcés pour un chef religieux impliqué dans un double meurtre

Cheikh Béthio Thioune, 80 ans, a été jugé par contumace parce qu’étant en séjour médical en France

Photo : DR

APA-Dakar (Sénégal) Par Ibrahima Dione – Cheikh Béthio Thioune, guide religieux des Thiantacounes (branche de la confrérie mouride), a été condamné ce lundi à 10 ans de travaux forcés par la Chambre criminelle du Tribunal de grande instance de Mbour (88 km de Dakar) pour « complicité de meurtre et non dénonciation de meurtre » dans l’affaire du double meurtre de Médinatoul Salam.

Cheikh Béthio Thioune, 80 ans, a été jugé par contumace parce qu’étant en séjour médical en France d’après les éléments fournis par ses avocats. Quinze de ses disciples impliqués dans la mort d’Ababacar Diagne et de Bara Sow ont été condamnés à des peines de prison allant de 15 ans à six mois.

La Chambre criminelle du Tribunal de grande instance de Mbour a par ailleurs ordonné le paiement de 100 millions F CFA à chacune des victimes en guise de dommages et intérêts.

Le procès du double meurtre à Médinatoul Salam a été ouvert le 23 avril dernier, soit sept ans après le meurtre d’Ababacar Diagne et de Bara Sow commis le 22 avril 2012. Ces disciples de Cheikh Béthio Thioune s’étaient rendus dans son domaine de Médinatoul Salam afin de lui renouveler leur allégeance. Mais comme ils étaient des persona non grata à cause d’un différend avec le guide religieux, ils y ont subi un traitement fatal.

En octobre 2012, quand Cheikh Béthio Thioune a été incarcéré, ses disciples avaient causé de nombreux dégâts dans les rues de Dakar en signe de protestation. Par la suite, le guide des Thiantacounes a bénéficié d’une remise en liberté sous contrôle judiciaire après dix mois de détention.

ID/cat/APA

Commentaires
Haut