Sinistre

Au moins 20 stands calcinés dans un incendie lors des festivités de la Pâque à Abidjan

Photo : APA

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire)- Au moins 20 stands ont été calcinés dimanche dans un incendie lors des festivités de « Paquinou (fête de la Pâque) à Marcory », au terrain Konan Raphaël, dans le Sud d’Abidjan, suite à la propagation d’un feu de gaz, ont rapporté des témoins à APA sur place.

Le feu est parti du « stand numéro 3 » aux environs de 14 heures GMT (heure locale), où étaient menées des activités culinaires. Les flammes ayant touché les installations faites de pailles et de rameaux séchés, se sont ainsi propagées en un temps record.

Nadège  Kouadio, une riveraine, déplore ce « drame » qui s’abat sur Marcory  Sicogi, à cette deuxième édition de « Paquinou à Marcory (festivités  ayant trait à la fête de Pâque)». L’événement qui a commencé le  vendredi, devrait s’achever le lundi de Pâque.

Aucune  perte en vie humaine n’est à déplorer mais des dégâts matériels  importants ont été enregistrés. Sur le sol, sont affaissés des casiers  de boissons, des aliments, des ustensiles de cuisine et des marchandises  diverses, entrelacés dans des tiges calcinées.

Lydia  Vignon, une vendeuse installée dans deux stands, n’a pu sauver ses  marchandises à l’instar de plusieurs commerçants. La seule chose qu’ elle a pu prendre est sa bouteille de gaz, confie-t-elle à APA. Ce matin, ses  50 poulets commandés et les 18 autres dans la glacière ont cramé dans  l’incendie.

« On avait nos enfants sur le  site, on devait d’abord les évacuer », alors « mes marmites, mes  casseroles, les assiettes, tout est parti en fumée », dit-elle,  présentant quelques ustensiles quasiment irrécupérables.

Lydia  proposait notamment du poulet accompagné de mets locaux. Elle dénonce  malheureusement le vol de deux marmites de 25 Kg. Dans la boisson, elle  rapporte avoir injecté 180.000 Fcfa, mais tout est perdu dans l’incident  qui s’est produit.

Les stands portaient des  noms. Au village Kossou, Lydia Vignon, pensaient avec ses deux stands  jumelés avoir un retour sur investissement, mais l’incendie a tout  chamboulé. Sa perte allait être plus lourde si la mairie n’avait pas  pris en charge une partie du coût de ces stands.

Quelques  maisons ont été touchées par le feu mais pas de dégâts majeurs  enregistrés après la destruction de plus de 20 stands sur les 40 dressés  sur le terrain Konan Raphaël. Approché par APA, le promoteur de l’événementiel a  refusé de se prononcer sur l’incendie.

AP/ls/APA

Commentaires
Haut