Politique

Le FPI veut se « recueillir » sur les tombes de ses partisans à Duekoué

Justin-Koua-FPI-politique

« Le FPI va à Duekoué pour se recueillir sur les fosses communes dans lesquelles reposent ses militants », a affirmé M.Koua

Photo : DR

Abidjan, 19 avril 2019 – 13H08 GMT [ALERTE INFO] – La banche pro Gbagbo du Front populaire ivoirien (FPI, opposition) va se « recueillir » sur les tombes de ses partisans, tués lors de la crise post-électorale ivoirienne de 2011, à l’occasion de sa traditionnelle fête de la liberté prévue les 26 et 27 avril à Duékoué (Ouest), a annoncé son porte-parole Justin Koua, face à la presse.

« Au-delà de notre objectif général de sonner la mobilisation pour faire triompher la démocratie, le FPI va à Duekoué pour se recueillir sur les fosses communes dans lesquelles reposent ses militants », a affirmé M.Koua, président du comité d’organisation de cette manifestation annuelle organisée depuis 1991 pour célébrer l’instauration du multipartisme en Côte d’Ivoire.

« Nonobstant le caractère festif, nous allons interpeller la communauté internationale sur notre responsabilité commune à reconnaître le génocide subi par le peuple Wê », qui « mérite honneur et considération », a-t-il ajouté.

Des centaines de personnes avaient été tuées à Duékoué lors de la crise post-électorale qui a fait officiellement 3.000 morts

Le président du comité d’organisation appelé les militants à démontrer leur capacité de mobilisation, un an avant la présidentielle de 2020, évoquant la « nécessité d’en finir avec les vestiges d’un pouvoir dictatorial et se tourner vers la démocratie ».

Le FPI est confronté à une crise interne, deux branches, Pro Affi et Pro Gbagbo s’affrontent pour le contrôle du parti.

De son côté, le camp Affi N’Guessan reconnu par les autorités, devrait célébrer sa fête de la liberté début mai à Adzopé (Sud).

EFI

Commentaires
Haut