Gouvernement

Abidjan abrite du 5 au 7 avril 2019 le Forum de la Fondation Mo Ibrahim

L’anglo-soudanais Mo Ibrahim interviendra aux côtés de personnalités dont Aliko Dangoté et le chef de l’Etat Alassane Ouattara

Photo : APA

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) – Abidjan, la capitale économique ivoirienne, abrite du 5 au 7 avril 2019 le Forum Ibrahim Governance Week autour du thème « Jeunesse africaine : emplois ou migrations », a annoncé jeudi la directrice de la Fondation Mo Ibrahim, Nathalie Delapalme, face à la presse.

Ce forum se déroulera sur trois jours, a indiqué Mme Nathalie Delapalme, relevant que pour la première journée, il y aura dans la matinée un forum dénommé « Now génération (génération d’aujourd’hui) » qui regroupera des jeunes du continent qui réfléchiront sur la migration.

Ces jeunes, dira-t-elle, vont désigner trois représentants qui feront partie du panel de haut niveau sur la migration de manière à challenger et participer activement aux discussions auprès des décideurs, des dirigeants et des personnalités.

Dans la soirée de vendredi, un hommage consacré à l’ancien secrétaire général de l’ONU Kofi Annan, est prévue. À cette occasion, interviendra Kojo Annan, son fils. Un moment où l’Afrique va commémorer son « héritage ».

Samedi, marque le point culminant de cette réunion avec le Forum Ibrahim. Le richissime anglo-soudanais Mo Ibrahim interviendra aux côtés de personnalités dont Aliko Dangoté et le chef de l’Etat Alassane Ouattara. Le président se prononcera sur la thématique de la migration africaine.

Le forum Ibrahim Governance Week s’achève sous des notes musicales au Palais de la culture de Treichville, dans le Sud d’Abidjan, où Fally Ipupa et Youssou N’Dour, des artistes de renom, donneront un concert dans la soirée.

Selon Mme Nathalie Delapalme, la Côte d’Ivoire a été choisie pour accueillir ce forum parce que le pays « a accompli un parcours impressionnant dans l’indice de gouvernance » avec une progression remarquable, se classant au 22è rang sur 54 pays.

Ce forum permettra par ailleurs d’adresser les problématiques sur la migration, l’emploi, la mobilité éducative et professionnelle. En Afrique subsaharienne, 80% des migrations se font au sein du continent africain.

AP/ls/APA

Commentaires
Haut