Industries

Une nouvelle cimenterie sino-ivoirienne ouverte à Abidjan

« Vous avez fait un bon choix en décidant d’implanter votre entreprise en Côte d’Ivoire », a déclaré le ministre Diarrassouba

Photo : DR

Le ministre Souleymane Diarrassouba du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des Pme, représentant le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, a procédé, le 28 mars, à l’inauguration de l’unité de broyage d’une nouvelle société de cimenterie à la Zone industrielle, au Km 24, sur l’autoroute du nord.

Bâtie sur une superficie de cinq hectares pour un investissement de 18 milliards de FCfa, Prestige Ciment Côte d’Ivoire (Pcci), l’entreprise sino-ivoirienne, prévoit une production annuelle de 1,2 million de tonnes. A en croire le directeur général, M. Ma, l’entreprise va offrir 160 emplois directs et environ 300 emplois indirects. Cette unité de production générera un chiffre d’affaires de près 40 milliards de FCfa. Toute chose qui aura l’avantage de permettre à la Côte d’Ivoire d’augmenter son offre de ciment sur le marché local et régional.

Saluant l’initiative, Souleymane Diarrassouba a indiqué que l’implantation de la nouvelle unité de production de ciment s’inscrit dans la dynamique du développement du secteur industriel en Côte d’Ivoire, selon la vision du Président Alassane Ouattara. « Vous avez fait un bon choix en décidant d’implanter votre entreprise en Côte d’Ivoire », a déclaré le ministre.

Avant de féliciter les responsables de la société qui contribuent ainsi à la lutte contre le chômage. Se félicitant de cet investissement, fruit de la coopération sino-ivoirienne, l’ambassadeur de Chine en Côte d’Ivoire, SEM. Tang Weibin, a engagé les responsables de Prestige Ciment Côte d’Ivoire « au respect des lois et règlements ivoiriens, à attacher une haute importance à la sécurité sur le lieu de travail, à chercher l’excellence dans la qualité des produits, le rapport qualité prix et l’aspect environnemental ».

Le diplomate promet d’y veiller personnellement. « Nos produits peuvent être utilisés dans la construction ferroviaire, routière, de tunnels, de ponts, civile etc. Espérant apporter notre contribution pour l’embellissement de la Côte d’Ivoire, nous nous engageons à participer activement à la construction des infrastructures, à la modernisation du niveau de construction urbaine… », rassure le directeur général de Pcci.

Prestige Ciment Côte d’Ivoire comprend deux lignes de production de 600 000 tonnes annuelles chacune, soit un volume global de 1,2 million de tonnes de ciment par an. Le système de broyage dit vertical que la société utilise, avec l’appui de son partenaire Asian and African business management, fait d’elle « la cimenterie dotée du système de broyage le plus moderne en Côte d’Ivoire », affirme le directeur général.

Marc Yevou

Commentaires
Haut